A LA UNE

Elections locales : La COJELPAID appelle à ne plus reconnaître les délégations spéciales comme autorités communales

Ils avaient menacé d’appeler à la désobéissance civile vis-à-vis des responsables communaux actuels, pour protester contre la non-tenue des élections communales dans le pays depuis 2005.

Deux mois après, les responsables de la COJELPAID (Convergence des Jeunes Leaders pour la Paix et la Démocratie) ont conféré ce jeudi avec la presse pour appeler à ne plus reconnaître les membres des délégations spéciales comme autorités légitimes et légales à la tête de nos communes.

Cette organisation renouvelle son appel à l’endroit de tous les acteurs afin que chacun travaille à la tenue de ces élections locales  qui n’ont que trop tardé à voir le jour au détriment de la bonne gouvernance locale.

A l’occasion de cette rencontre avec les médias au siège du Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry, les responsables de la COJELPAID ont rendu public un mémo dont nous vous proposons l’intégralité.

Lire içi le mémo de la COJELPAID

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mohamed Diallo

    6 avril 2017 at 22 h 08 min

    Nous sommes rassurés que les citoyens ne sont pas abandonnés à eux-mêmes. C’est vraiment salutaire de voir le réseau CoJeLPaiD interpellé l’ensemble des acteurs pour aller vers ces élections. Nous les accompagnons sans réserves et appelons tous les guinéens à ne plus reconnaître les délégations spéciales. Vive la jeunesse. Vive la démocratie. Vive le développement participatif

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top