A LA UNE

Rencontre Alpha-Cellou, non-respect de l’accord politique du 12 octobre : l’opposition hausse le ton  

« Nous allons  être dans l’obligation, à partir du moment où  le pouvoir ne veut pas respecter ses engagements. de nous considérer comme déliés de toutes les dispositions de l’accord du 12 octobre 2016 et de revenir à la période avant le dialogue où aucun engagement ne nous liait avec les autorités de ce pays », a  déclaré Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition républicaine au sortir d’une réunion de certains leaders ce  vendredi au QG de l’UFDG.

Aboubacar Sylla a déploré le retard dans l’application de l’accord du 12 octobre. Le libre accès aux médias de service public, la mise en place de la Haute Cour de Justice et l’indemnisation de certaines victimes de manifestations politiques sont parmi les conclusions non encore appliquées, selon lui. 

Et, « la CENI refuse systématiquement de participer aux travaux du comité de suivi…, elle ne se  sent pas tenue par la disposition de l’accord du 12 octobre malgré trois courriers adressés au président de la CENI par le président du comité , jusqu’à présent elle refuse d’obtempérer »,  déplore t-il. 

“Aujourd’hui, nous n’avons aucune visibilité quant à la date à laquelle ces élections se tiendront », a-t-il ajouté, parlant du retard de la tenue des élections communales alors qu’elle devaient se tenir avant fin février 2017.

« Nous avons aussi évidement parlé de la rencontre qui est prévue entre le Chef de file de l’opposition et le Président de la République qui, à sa demande, a  souhaité de nouveau rencontrer le chef de file de l’opposition pour parler avec lui de cet accord et du processus électoral en cours. Le président va proposer notamment au chef de file de l’opposition d’accepter qu’une mission de l’OIF soit conviée en Guinée pour aider l’Assemblée nationale probablement à avoir une lois sur la CENI qui convient à la situation du pays en tenant compte des engagements internationaux et des pratiques dans les pays qui nous entourent. Mais en tout état de cause,  nous nous pensons qu’une nouvelle CENI est très bien, on avait  prévu cela dans l’accord du 12 octobre 2016, mais cela ne doit pas nous empêcher de tenir les élections locales avant les grandes pluies », a  déclaré le porte-parole de l’opposition républicaine.

Mamadou Saidou Gaya Diallo

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: l’opposition hausse le ton   – Mosaiqueguinee.com - Africanews

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top