Actualités

Cellou Dalein chez Alpha Condé : Ce que nous en savons malgré le long silence des deux «partenaires»

image d’archive

Le Chef de file de l’opposition guinéenne, Céllou Dalein Diallo, était hier soir  au palais présidentiel où il a rencontré le Chef de l’Etat, Alpha Condé qu’il a toujours accusé de l’avoir « volé sa victoire en 2010 ». Peu avant ce tête-à-tête annoncé  il y a quelques jours, Cellou Dalein Diallo a pris part à une reunion de l’opposition républicaine au QG de son parti, l’UFDG.

Ses pairs n’ont pas que béni la retrouvaille entre  le Président de la République et le le leader de l’opposition. Ils ont aussi et surtout rappelé l’engagement présidentiel de faire respecter les accords poolitiques dont celui du 12 octobre peut être pour qu’en face du Président, cela soit rappelé par Cellou Dalein au nom de ses collègues.

Si rien n’a encore filtré de la retrouvaille des deux « partenaires » du moment, qui ont tous préféré se taire sur ce qui a ponctué leur entretien de moins d’heure à Sékoutoureya, loin des caméras, le compte-rendu de la reunion des opposants avait déjà annoncé les couleurs.

«Nous avons aussi évidement parlé de la rencontre qui est prévue entre le Chef de file de l’opposition et le Président de la République qui, à sa demande, a  souhaité de nouveau rencontrer le chef de file de l’opposition pour parler avec lui de cet accord et du processus électoral en cours. Le président va proposer notamment au chef de file de l’opposition d’accepter qu’une mission de l’OIF soit conviée en Guinée pour aider l’Assemblée nationale probablement à avoir une lois sur la CENI qui convient à la situation du pays en tenant compte des engagements internationaux et des pratiques dans les pays qui nous entourent. Mais en tout état de cause,  nous nous pensons qu’une nouvelle CENI est très bien, on avait  prévu cela dans l’accord du 12 octobre 2016, mais cela ne doit pas nous empêcher de tenir les élections locales avant les grandes pluies», avait annoncé le porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla.

Nous y reviendrons !

TAC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top