A LA UNE

Massacre du 28 Septembre : La demande de mise en liberté provisoire, en faveur de Toumba Diakité, rejetée

Pas de liberté provisoire pour Toumba Diakité. Il devra encore rester en prison, peut-être le temps que durera l’instruction avant la tenue d’un procès.

En effet, la demande formulée par ses conseils, a été rejetée vendredi en fin d’après-midi, par le pool de juges en charge du dossier du 28 septembre 2009.

Des juges, qui ont invoqué le fait que Toumba ayant fait l’objet d’une procédure d’extradition, encourt une condamnation criminelle dans les massacres d’opposants dans un stade de Conakry en 2009.

En outre, ils ont motivé leur décision de rejet par le fait que Toumba dehors, cela n’aiderait pas à la manifestation de la vérité dans ce dossier. Petit lot de consolation pour Toumba, les juges, ont concédé qu’il pourra désormais recevoir des visites à son lieu de détention.

Au sujet de la demande relative à la possibilité pour Toumba de pratiquer du sport, d’avoir un bureau de travail, d’avoir une radio, un poste-téléviseur et autres loisirs, la justice s’est gardée de trancher.

Chez les avocats de Toumba, c’est la déception. Mais le collectif, ne désarme guère. Il attend sortir dans la presse les jours à venir pour dénoncer et attaquer cette décision.

Joint par notre rédaction, Mr Paul Yomba Kourouma, a précisé que les juges ne se sont pas prononcés également sur l’autre demande relative aux conditions de détention de leur client. Cette question devrait être traitée par le paquet, a-t-il indiqué.

Bouba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top