Actualités

Séminaire Gouvernemental: le Premier ministre préside les travaux autour des perspectives pour 2017

Conakry, le 8 Avril 2017 – Le séminaire gouvernemental consacré à l’Evaluation des Acquis de 2016 et à la présentation des priorités et perspectives gouvernementales pour l’année 2017 se poursuit aujourd’hui pour sa deuxième journée.

A l’entame de cette deuxième journée, la Promotion d’une bonne Gouvernance Au Service du Développement Durable fut le premier pilier débattu par les membres du Gouvernement. Après de fructueux échanges, quelques membres du gouvernement sont revenus sur la quintessence de ce qui a été débattu relativement aux perspectives du Gouvernement.

Dans le domaine de la Sécurité et de la Protection Sociale, après l’étalage du bilan des actions de 2016 ayant connu la réalisation de plusieurs actions dont l’élaboration de la charte de fonctionnement du Ministère et des textes d’application des statuts spéciaux de la police nationale et de la protection civile, la réouverture des centres de Kagbelen et de Kafiliyah de l’Ecole Nationale de la Police et de la Protection Civile avec la sortie de 304 agents à la clé le 29 Mars dernier sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, la création, l’équipement et la formation des agents de la division d’appui opérationnel chargée de lutter contre la criminalité et le terrorisme avec le soutien de l’Union Européenne, Monsieur le Ministre Me Abdoul Kabélè Camara a annoncé le plan d’action de son département au compte de l’exercice 2017.

Pour Monsieur le Ministre, ce plan d’action prend en compte des activités dont le financement est pris en compte par les fonds non ventilé (SNAP), des activités dont le financement est assuré par l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de la Sécurité et des activités qui n’ont pas encore trouvé de financement . Ainsi, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile compte réaliser entre autres, les actions suivantes au cours de cette année 2017 :

–          Le lancement de la mise à disposition des cartes d’identité biométriques

–          Le recrutement de 631 agents et officiers de police et de la Protection Civile

–          La poursuite des efforts de formation de l’ensemble des fonctionnaires de police et de protection civile en activité et en voie de recrutement

–          La féminisation et le rajeunissement des effectifs de la police routière

–          La mise en place des comités locaux de prévention et de répression de la délinquance dans les 5 communes de Conakry

–          L’élaboration et la validation d’une politique nationale de lutte contre le crime organisé

–          La poursuite des efforts liés à l’implantation des unités de protection civile et des services incendies tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays .

Le Ministre Kabélè a terminé son intervention par un appel aux citoyens auxquels il a demandé de faire confiance aux services de sécurité qui demeureront inlassablement à leur côté pour leur sécurité.

Dans la continuité de cet exercice de communication, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a cédé la place à Madame Kany Diallo Ministre du Plan et de la Coopération Internationale.

Madame Kany Diallo a accentué son intervention sur le programme de développement économique et sociale sous financement et sa mise en œuvre. Parlant du PNDS, Madame la Ministre a affirmé que sa mise en œuvre porte sur une partie importante qui consiste à suivre l’exécution du plan pour s’assurer que non seulement nous avons mis les efforts nécessaires pour réussir l’exécution du plan aboutissant aux objectifs visés. Ensuite elle a expliqué que le PNDS consiste à pérenniser le processus de planification de toutes les actions du gouvernement. A cet effet, elle a dressé les 4 piliers du PNDS à savoir:

  1. La gouvernance,
  1. L’amélioration de la gouvernance pour  la croissance économique,
  2. La protection de l’environnement avec comme objectif de faire en sorte que le développement économique, et  surtout l’investissement dans le secteur minier ne contribue pas à la dégradation de l’environnement mais surtout en faire une composante de développement ;
  1. le développement du secteur des ressources humaines.

Elle a conclu en précisant que ces 4 piliers s’inscrivent dans  une programmation en cascade c’est-à-dire qu’il n’y a plus un secteur déterminé qui fait des actions spécifiques, mais qu’il y a des domaines qui sont définis, et pour réussir les objectifs visés à travers ces domaines, il y a plusieurs secteurs qui concourent à la réalisation de ces objectifs.

La présentation de ce premier pilier a pris fin par des observations et des invitations faites par le Premier Ministre Mamady Youla à l’endroit des membres du Gouvernement pour l’accomplissement des objectifs assignés en perspectives aux différents départements.

La transformation économique durable et inclusive et la Gestion durable du capital naturel a été le deuxième point inscrit au cœur des échanges des membres du gouvernement.

 La Cellule de Communication du Gouvernement 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top