Actualités

Play Off Coupe de la CAF : Le Horoya veut faire ‘’carton plein’’ face à Tanger

En accueillant ce dimanche au Stade du 28 septembre, le Ittihad Riadhi de Tanger en barrages aller de la Coupe de la CAF les « rouge et blanc » de Matam n’aurait qu’un seul objectif : assurer la qualification à domicile avant la manche retour au Maroc.

Reversé en Coupe de la CAF après son élimination par l’Espérance de Tunis en Ligue des Champions, le Horoya AC ne veut pas se louper une seconde fois.  La mission reste la même, atteindre la phase des poules et changer l’indice du football guinéen. Alors que beaucoup croient les Matamkas mis sous pression, les dirigeants eux pensent le contraire. C’est l’avis du vice-président du HAC Soufiane SOUARE.

« Nous n’avons pas la pression. Vous savez nous sommes des professionnels, en plus la pression nous l’avons toute l’année. C’est vrai que c’est un gros match, puisque nous jouons un peu notre saison. Mais nous sommes sereins dans la tête… », déclare-t-il.

Au vu des dernières prestations du Horoya AC, tous les pronostics sont quasiment en à sa faveur. Mais son entraîneur préfère garder les pieds sur terre.

ZVUNKA : « Il ne faudra surtout pas prendre cette équipe à la légère. Je rappelle qu’elle a passé deux tours en Coupe CAF, donc il va falloir être vigilant. Elle a aussi fini troisième du championnat du Maroc. Quand on sait les grosses équipes qui sont là-bas – les deux clubs de Casa, le FUS qui a été champion, et les FAR – ça veut dire que Tanger a de la qualité. Il faut donc les prendre très au sérieux».

S’imposer et avec une marge conséquente avant la manche retour, c’est le but visé par le HAC. Et ça, les joueurs semblent l’avoir compris. Ce n’est pas Ocansey MANDELA qui dira le contraire.

« Tout le monde sait que ce match est très important pour nous. Nous les joueurs sommes conscients de cela. On sait qu’il faudra marquer beaucoup de buts à domicile, avant d’aller au Maroc. On sait ce qui nous attend là-bas, donc la qualification se joue ici. Il est très important que nous marquons des buts, mais surtout ne pas encaisser », affirme le petit lutin du Horoya.

Source : horoyaac.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top