A LA UNE

Elections : Vers l’introduction en Guinée d’une nouvelle méthode d’enrôlement

 

Une mission de l’association mondiale des organismes électoraux( A WEB), basée à Séoul (Corée du sud) a été reçue  ce lundi à la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cette délégation est venue avec des machines à proposer à la CENI pour corriger les perpétuelles  anomalies souvent constatées sur le fichier électoral. Ces machines, selon la délégation,  permettront  à l’Institution électorale guinéenne d’enrôler sur place  les électeurs, faire voter et publier les résultats à temps.

La CENI a participé au séminaire international organisé par le secrétariat exécutif de de cette organisation dont la Guinée est membre, à El Salvador (Amérique Centrale), du 1er au 4 mars  2017. C’est à cette occasion qu’un mémorandum d’entente a été signé entre les deux parties.

La mission qui est à Conakry en ce moment, s’est entretenue ce lundi avec les commissaires de la CENI sur la mise en oeuvre de ce projet en Guinée.

«La coopération consistera dans un premier temps à mettre en place un projet-pilote de trois ans, qui débutera en 2018. A travers ce projet, la CENI aura l’occasion d’avoir une assistance technique et financière assez robuste de la part de l’A-WEB mais aussi du gouvernement de la Corée du Sud», a indiqué Hadja Ramatoulaye Bah,  commissaire à la CENI.

Selon Hadja Ramatounlaye Bah commissaire à la CENI, cette expérience a été démontrée et réussie dans plusieurs pays américains, asiatiques et américains. Actuellement elle est en cours au Congo, en Tunisie et dans d’autres pays à travers le monde.

La CENI devrait bénéficié aussi, dans le cadre de ce partenariat, d’un renforcement des capacités  des commissaires et un appui aux programmes d’éducation civique et citoyenne.

Yenguissa SYLLA et Alhassane Djigué

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top