A LA UNE

L’entourage de Sékouna Soumah réagit après la désignation d’un deuxième Kountigui : «Mamadou Sylla a agi selon ses intérêts»

Quelques jours après la désignation d’un autre Kountigui de la Basse Guinée sous l’égide de Mamadou Sylla (Sylla patronat), le Président du comité d’intronisation de Sékouna Soumah comme Kountigui de la même région, qualifie cette oeuvre du président de l’UDG  de non-événement.  Elhadj Demba Fadiga, député uninominal de Kindia, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était l’invité de nos confrères de Djigui FM ce lundi, 10 avril 2017.

“C’est un non-événement ! (…) C’est des événements récents qui ont amené cette affaire de deuxième Kountigui mais cela ne nous préoccupe pas. Elhadj Sekhouna a été choisi parce qu’il n’a jamais ségrégué un fils de la Basse Guinée…il n’est pas fagocité par un régime…Depuis que nous avons intronisé notre Kountigui, je n’ai pas observé de comportements politiques à son niveau. (…) C’est un travailleur, il a des champs de riz, des plantations et fait l’élevage, il se nourrit lui-même”, a déclaré le député.

Pour lui, en finançant la mise en place d’un autre Kountigui de la Basse Guinée, Mamadou Sylla a “agi selon ses intérêts”. “Mais je ne vais jamais parler du mal d’un fils de la Basse Guinée”, a ajouté El Hadj Démba Fadiga.

A la question de savoir quel rapport entretiennent El Hadj Sékouna et le Président Alpha Condé, El hadj Demba Fadiga révèle que les deux n’ont pas beaucoup de contact. “Ils se rencontre souvent dans des cérémonies d’envergure nationale”, dit-il.

“Je suis très proche d’Elhadj Sekhouna, tous les jours on se parle au moins trois ou quatre fois. Je n’ai jamais senti en lui l’idée de faire de ça son combat pour aller chaque fois demander au Président de choisir Paul ou Pierre”, a-t-il mentionné.

Question d’un journaliste : Si El Hadj Sekhouna a un rôle plutôt social et moral, quelles sont les affaires sociales à son actif depuis son intronisation ? “Tous les jours, Elhadj Sékouna a des affaires sociales à gerer. Si vous allez chez lui maintenant, vous trouverez des citoyens frustrés qui viennent exposer leurs problèmes et il trouve la solution soit par lui-même ou par l’entremise d’un cadre de la Basse Guinée”, répond l’invité.

Plusieurs cadres ressortissants de la Basse Guinée avaient exprimé leur opposition à la désignation d’Elhadj Sékouna comme Kountigui de leur communauté. C’est le cas de Fodé Oussou Fofana et du Général Facinet Touré, respectivement vice-président de l’UFDG et Médiateur de la République.

“Moi j’ai rencontré Fodé Oussou qui est un jeune frère… Il m’a dit qu’il regrette ce qui s’est passé. Il a envoyé des personnalités pour présenter ses excuses pour l’interprétation que les radio ont donnée à ce qu’il voulait dire. J’ai fait une mission personnellement auprès du Général Facinet pour lui demander de rester dans son rôle de doyen, de leader et le Général facinet m’a compris. C’est pour cette raison qu’il y a un moment, vous ne l’entendez plus par rapport à cet événement. Il attend qu’on se mette ensemble pour faire une déclaration de la Basse Guinée”, a révélé celui qui a été le président de la commission d’intronisation d’elhadj Sékouna comme Kountiguin de la Basse Guinée. Cette cérémonie avait eu lieu dans la ville de Kindia et avait regroupé plusieurs délégations venues des huit préfecture de la Guinée maritime et des cinq communes de Conakry.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top