Actualités

27 Mars 2008-27Mars 2017- 9 ans déjà qu’il nous a quittés. Hommage en différé au journaliste émérite doyen Pathé Diallo

Ces hommages seront rendus au feu doyen Pathé Diallo ce vendredi 14 Avril 2017 à l’initiative de Gaoussou Diaby correspondant RFI En Guinée et THIERNO Saidou Diakité du groupe Lynx/Lance avec l’appui de l’association de la presse sportive doyen Pathé Diallo.
Un recueillement aura lieu au cimetière de Cameroun à 10h dans la commune de Dixinn où des prières seront dites pour le repos de l’âme du célèbre disparu.
Gaïté Fofana, célèbre réalisateur Franco-Ivoirien d’origine Guinéenne, qui réalise en ce moment un film sur la vie et l’œuvre du doyen Pathé Diallo sera aussi de la partie.
Commissaire principal de police produit par l’école nationale de police de Kankan et l’université de police de Prague en Tchécoslovaquie avec un certains nombre de Guinéens de sa génération avaient reçu une formation digne de flic de gros rang.
À son retour en Guinée,il sera d’abord chargé du contrôle au crédit national banque nationale guinéenne de l’époque mais qui était placé sous l’autorité de la banque centrale de la république de Guinée.
Il habitait non loin du palais de la présidence de la république sur la 5è Avenue à l’angle du Premier boulevard où il était voisin au direct au Président Ahmed SEKOU TOURE.
Cumulativement avec ses fonctions de crédit national il travaillait aussi aux renseignements généraux des services de polices ces différentes synthèses étaient remontés au Directeur de la Sécurité d’état à l’époque Feu SÉKOU Konaté qui les faisaient atterrir sur le bureau du Président.
C’est à la fin des années 70 que les choses s’accélèrent dans le milieux de la presse avec un autre pape du micro Feu Boubacar Kanté ce sera certainement la plus belle paire de reporter et de commentateur sportif que l’Afrique ait connue.
La Guinée en quête de renseignements pour sa sécurité nationale trouvera l’oiseau rare qui transformera le policier professionnel en journaliste sportif.
Habile policier,à la plume facile et au style direct,il rendra d’énormes services sur les questions de sécurité extérieur de la Guinée pour laquelle il s’était sacrifié même dans le domaine postale.
Commentateur sportif il fera le tour du monde.
Des jeux olympiques de Mexico en 1968,en passant par la CAN de 1970 à Khartoum il sera sur tous les fronts de bataille du sport guinéen il sera même l’un des successeurs de Lucien Tshimpumpu devenu plu tard Tshimpumpu wa Tshimpumpu et qui sera d’ailleurs un des ministres des sports du Feu President Mobutu.
L’homme a fabriqué et protégé plusieurs jeunes journalistes guinéens de Feu Kabinet Kouyaté a Amadou DIOULDÉ Diallo en passant par Gaoussou Diaby et Oumar Dieng.
Homme intègre le détail l’intéressait dans toutes les actions cest ainsi qu’il avait choisi de vivre sa passion le football de manière complémentaire avec sa carrière de policier.
C’est l’une des raisons qui fera que même dans les changements de régime après la première il sera toujours constant dans l’exercice des épreuves liées à son double caractère de policier et de journaliste.
Dieu seul sait si être policier et journaliste aura été une erreur pour lui,où un engagement pour son pays,dans tous les cas il aura été utile à son pays et au continent Africain.
Il était père de trois filles.
Ne disait-il pas « qu’il n’y avait pas de vents favorables pour celui qui ne sait pas où il va »

Ibrahima Diallo
DG Radio liberté fm.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top