A LA UNE

Conditions de détention de Toumba :  ses avocats donnent un ultimatum à l’Etat

 

Les conditions de détention du commandant Aboubacar Sidiki Diakité à la maison centrale de Conakry, étaient au menu d’une conférence de presse animée ce jeudi 13 avril 2017 par ses avocats.

Le collectif d’avocats de Toumba a donné à l’Etat un délais de quinze jours, à compter du 14 jusqu’au 29 avril 2017, pour humaniser le local de Toumba, lui doter d’un lit, d’un salon, d’un bureau, de deux climatiseurs, d’un poste radio et d’un poste téléviseur, dira maître Yomba Kourouma.

«Le collectif a décidé qu’à l’expiration de ce délais, il suspendra son assistance vers l’inculpé Tomba. Au même moment, dans les mêmes circonstances et lieux, Toumba observera le silence et s’abstiendra de répondre à toute convocation que les juges voudraient bien lui adresser pour la suite de l’information. Il s’opposera aussi à toute commission d’office d’avocats en sa faveur en dehors de ses avocats constitués», a-t-il ajouté.

La balle est désormais dans le camp des autorités judiciaires du pays !

Arrêté au Sénégal après des années de cavale, et extradé à Conakry avant d’être « logé » à la prison centrale de Coronthie, Toumba Diakité est poursuivi par la justice de son pays pour ses implications présumées dans la commission du massacre du 28 septembre 2009.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top