A LA UNE

Enseignement Pré-Universitaire : Ibrahima Kalil Konaté tacle son prédécesseur et se fait applaudir à Kankan

C’est un ministre à la fois doux et piquant qui s’est exprimé devant des milliers d’élèves, enseignants, responsables syndicaux et autorités du système éducatif, ce mercredi, 12 avril 2017. La salle polyvalente de HOCHMINH, lieu de la rencontre a même refoulé du monde.

D’entrée de jeu, Ibrahima Kalil Konaté, le tout nouveau patron du département de l’Enseignement Pré- Universitaire, annonce la suppression des Moyennes Annuelles, considérées comme l’un des critères d’admission des élèves candidats au baccalauréat unique.   

Il estime que cela est  un facteur de discrimination, entre  candidats normaux et candidats libres. “Partout où nous sommes passés, tout le monde est unanime que c’est inopportun de faire accompagner des candidats [ normaux Ndr ] ,avec des moyennes, alors qu’il y en a d’autres [ candidats libres,Ndr ] qui n’en ont pas”, s’est-il défendu.

Le ministre, ex-syndicaliste, s’est également posé en dénonciateur de la gestion de son prédécesseur, concernant le dossier des contractuels d’Etat. “ L’Etat avait besoin de moins de cinq mille nouveaux fonctionnaires. Le total des contractuels d’Etat faisait 2 400 ( élémentaire et secondaire confondus )…. .Le moins qu’on pouvait faire, c’était de prendre ceux d’entre eux qui ont participé au concours (1 954) et ensuite, faire face aux autres candidats, mais hélas!, il [ l’ex-ministre  Ibrahima Kourouma ], ne m’a pas écouté” , a-t-il expliqué avant de rassurer que des démarches sont en cours pour l’engagement, sans exception ,de tous les contractuels d’Etat à la fonction publique,ce, dans les jours et semaines qui suivent.

Cette déclaration d’Ibrahima Kalil Konaté , »K AU CARRE », a suscité de vives émotions de joie dans la salle pleine à craquer.

La délégation ministérielle  est attendue ce jeudi, 13 avril 2017 , dans la préfecture de Siguiri.       

Mamadi CISSE, le correspondant régional de mosaiqueguinee.com à Kankan.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top