A LA UNE

Ouverture de la session budgétaire de la mairie de Ratoma : vers l’adoption d’un budget d’environ 5 milliards Gnf

La délégation spéciale de la Commune de Ratoma a tenu ce jeudi, la cérémonie d’ouverture de sa toute première session budgétaire de l’année 2017. L’examen du projet de budget de l’année 2017 en cours sera au centre des discussions.

La cérémonie, qui a connu la présence de sept conseillers communaux parmi les dix qui composent l’équipe, a été présidée par le président de la délégation spéciale de la commune, en présence d’un représentant du gouverneur de la ville de Conakry et les chefs des 34 quartiers de Ratoma.

Le financier de la mairie, Elhadj Alpha Amadou Barry, révèlera que le budget pour l’exercice 2017 en recettes et en dépenses s’élève à 5 milliards 600 millions de francs guinéens. C’est du moins ce qui est prévu puisqu’il s’agit de le soumettre à la validation des conseillers. 

Parlant de déficit prévisionnel, le financier soutient qu’il se chiffre à 390 millions qui seront financés par les subventions attendus de l’Etat et du gouvernorat.

Dans son discours d’ouverture, le président de la délégation spéciale, Souleymane Taran Diallo, a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence en la mémoire de feu Sékou Batouta Camara, ancien conseiller communal.

Il demandera ensuite aux cadres d’imprimer ensemble une dynamique à la décentralisation territoriale en luttant contre les maux dont souffre l’administration parmi lesquels le laxisme, le manque de transparence et la médiocrité.

Sur un tout autre angle, le fait marquant de cet événement fut la remarque faite par le coordinateur des chefs de quartiers et le responsable des parents d’élèves au sortir de la cérémonie. Pour eux, comme chaque année, la commune n’a pas pris en compte les préoccupations des écoles.

Mamadou sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top