A LA UNE

TPI Mamou : Accusée d’avoir tué sa co-épouse, Hadiatou Diallo écope de 13 ans de prison ferme

Ouvert il y a deux semaines au Tribunal de Première Instance de Mamou, le procès de Madame Hadiatou Diallo,  âgée de 26 ans, accusée de meurtre sur la personne de sa co-épouse, a connu son épilogue hier, mercredi 26 avril 2017, rapporte notre correspondant régional.

Hadiatou Diallo  a été reconnue coupable du meurtre de Safiatou Garanké Bah, et se voit condamnée par Sidiki Kourouma,  le président du tribunal, à 13 ans de prison ferme.

Le procureur, Sidiki Camara, avait requis 20 ans de prison pour l’accusé, avant de demander au tribunal de l’accorder de larges circonstances atténuantes puisqu’elle  avait reconnu les faits.

L’avocat de la défense, Me Mohamed Abou Camara,  qui n’était pas satisfait de la décision du tribunal, entend interjeter appel dans les jours à venir.

Les faits remontent au 13 avril 2013, quand une bagarre a éclaté entre les deux co-épouses, dans leur maison commune construite par leur mari.

Dans cette bagarre, Hadiatou Diallo, poignardé a mortellement Safiatou Garanké Bah à l’aide d’un couteau sur plusieurs parties du corps.

A rappeler que lors de sa première comparution, le 12 Avril dernier, Hadiatou Diallo avait plaidé coupable des faits. Elle avait demandé pardon au tribunal et à la famille de la défunte.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant de mosaiqueguinee.com à Mamou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top