A LA UNE

CENI : Faya lance un appel à ceux qui présentent Bakary Fofana comme quelqu’un qui défend des valeurs

Depuis quelques jours, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Bakary Fofana, fait l’objet de contestation la part de certains commissaires de l’institution électorale guinéenne.

Pour Faya Millimono, président du Bloc Libéral (BL), il y a longtemps que cette CENI devait être remplacée. L’opposant indique que même la communauté internationale, à travers les partenaires au développement, en était consciente.

Parlant de Bakary Fofana qui, selon certains, tiendrait tête à l’exécutif pour le manque de moyens dont souffre son institution, Faya fustige : «si c’est par cette image qu’on veut redorer l’image de Bakary Fofana, on se trompe.  On veut le présenter tout simplement pour un héros qui veut les élections locales ou qui veut défier Alpha Condé».

«A l’occasion des accords de 2016, on a dit qu’elle (La CENI ndl) doit changer. Alors pourquoi ne pas la laisser mourir de sa belle mort ? Vouloir nous présenter Bakary Fofana pour quelqu’un qui veut se battre pour des valeurs, est une comédie, il faut qu’on parle de choses sérieuses. Bakary Fofana et sa CENI doivent disparaître pour nous permettre d’avoir une autre CENI à l’image du Ghana, pour que dans les élections en Guinée on cesse de faire courir le risque d’affrontement dans notre pays parce qu’on est en train de jouer avec notre paix», déclare l’opposant.

«La seule chose que je vais dire, c’est que l’Assemblée Nationale qui est en session ordinaire ouvre un véritable débat sur la construction d’une autre CENI, c’est tout parce que là on sera sur un débat très intéressant au lieu de parler de Bakary Fofana», a conclu Dr Faya Millimono.

Alhassane Djigué pour www.mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top