A LA UNE

Vent de décrispation à Boké : Le ministre des Mines face à la presse ! 

Au cours d’un point de presse qu’il a animé ce lundi à Kamsar, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, est revenu sur les efforts en cours  en faveur du retour au calme dans la région de Boké.  “Nous sommes heureux de constater l’accalmie qui revient à Boké après la série de violences que nous regrettons et condamnons”, a déclaré le ministre.

“Je suppose que nous avons obtenu des avancées majeures sur les différents points car nous comprenons largement la préoccupation des citoyens riverains des projets miniers mais tout ceci constitue un ensemble de mécanismes que nous avons en action et les prochains jours et mois nous allons progressivement continuer à améliorer les services en faveur des populations”, a-t-il mentionné.

Dans sa démarche qui se veut inclusive, visant à trouver une solution consensuelle à cette situation, le ministre s’est entretenu  avec les sociétés minières de la région, notamment celles en phase d’exploitation dont les travaux sont paralysés par les barrages érigés par les jeunes comme moins de pression.

“Toutes les sociétés minières ont été invitées, elles ont exprimé leurs préoccupations mais toujours est-il que nous allons continuer à œuvrer pour que notre travail de promotion du contenu local, d’emploi et de responsabilité sociétale soit intégré au maximum”, a indiqué Abdoulaye Magassouba.

Nous espérons que les populations vont lever les barricades et que le travail reprendra, a dit le ministre.  Ainsi, poursuit-il,  nous aurons la possibilité d’agir afin de  mieux de satisfaire les populations que ça soit sur l’emploi, la fourniture du courant électrique et de l’eau mais aussi d’autres point allant dans le sens du développement. 

Abdoulaye Keita

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top