Actualités

Journée dédiée aux journalistes : Le Syndicat des Professionnels de la Presse s’insurge contre les patrons

A l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, Sidy Diallo et d’autres membres du  Syndicat des Professionnels de  la Presse de Guinée (SPPG) étaient face aux journalistes ce mercredi. Ils ont fait le point sur l’évolution du projet d’adoption d’une convention collective des médias privés guinéens. Le syndicat a surtout fustigé le retard dans la signature de cette convention initiée depuis l’année dernière.

Selon le Secrétaire général du SPPG, Sidy Diallo, le syndicat a porté le projet de convention collective devant  l’inspection générale du travail qui, à son tour, a invité les patrons de médias pour en discuter ensemble. Ces derniers n’auraient pas apprécié cette procédure.

«Les patrons de presse ont demandé à ce qu’on se retrouve d’abord entre nous parce que certains d’entre eux pensaient que c’était une provocation (…) Ce que nous déplorons, c’est que ça prend du temps parce que ça fait une année, on était dans cette salle pour présenter ce projet de convention collective. Mais jusqu’à présent ça retarde», a fustigé Sidy Diallo.

Parlant de cette convention collective, le chargé des questions juridiques, Ibrahima Kalil Diallo, soutient qu’elle comporte à la fois des avantages et des aspects contraignants non seulement pour les journalistes, mais aussi pour les patrons de presse.

Parmi les avantages qu’elle accorde aux journalistes, figure l’obtention des contrats de travail, mais aussi la professionnalisation dans le métier. Les responsables du syndicat ont émis le souhait de voir cette convention collective signée avant la fin de cette année.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top