A LA UNE

Liberté de la presse : De nouveaux éléments sur «l’enlèvement» de Chérif et «l’assassinat» du journaliste Koula Diallo

Me Cheik Sako, ministre de la Justice

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la presse, ce mercredi 03 mai, le ministre de la Justice, tente de rassurer par rapport à l’assassinat du journaliste reporter  Mohamed Koula, et l’enlèvement du JRI Cherif Diallo.

D’abord, si jusque-là dans la presse on parlait de disparition du journaliste Chérif Diallo, le ministre de la Justice lui, parle ouvertement d’un enlèvement.  Puis, en ce qui concerne l’assassinat de Mohamed Koula Diallo, Me Cheick Sacko, a donné de nouveaux éléments.

“L’affaire a été renvoyée devant la Cour d’Assises mais comme la cour d’assise n’existe plus, l’affaire va être jugée par le tribunal criminel de Dixinn. Je vous rassure parce que la chambre d’accusation a renvoyé”, a mentionné le ministre.

S’adressant à ceux qui parle de politisation de ce dossier, Cheick sacko jure que “ceux qui sont accusés pour assassinat de ce journaliste, s’expliqueront devant le tribunal criminel et ils feront valoir leur droit”.

“L’enlèvement d’un journaliste aussi qu’on a connu dans notre pays, là aussi, en matière d’enlèvement, j’en ai connu des journalistes qui ont été enlevés dans d’autres pays, pas forcément des pays d’afrique”, a déclaré le ministre, avant d’ajouter que cela implique une procédure longue.

Parce justement, l’objet du délit n’est pas là ! Donc il faut des recherches. Un juge d’instruction est saisi, certains journalistes et des parents ont été entendus et ça va continuer.  Rassurant que la vérité sera dite dans cet autre dossier, Me Cheick Sacko a dit qu’en matière de disparition, la vérité intervient souvent plusieurs années après.  

La Guinée d’Alpha Condé c’est aussi donc ce pays où les journalistes peuvent être agressés, enlevés et tués sans qu’une procédure judiciaire n’aboutisse, dans les meilleurs délais, à dénicher et punir les responsables de tels actes, à la hauteur de leur forfaiture.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les Plus Lus

To Top