Actualités

Journée internationale de la liberté de la presse : Discours de bienvenue du DG de Wassolon Agençy communication

M. Aboubacar Diallo, DG de Wassolon Agency Communication

Ce mercredi, 03 mai 2017, la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse a été marqué par l’organisation d’une soirée dédiée aux médias. La première édition de ce qui va s’appeler désormais la Grande soirée des médias a mis journalistes, décideurs  et hommes politiques autour des préoccupations des journalistes. Nous vous proposons le discours de bienvenue de M. Aboubacar Diallo,  DG de Wassolon Agency Communication, structure organisatrice de cet événement.

Lisez !

Permettez tout d’abord Mesdames et Messieurs, au nom de la structure ‘’ Wassolon Agency Communication’’ et à mon nom personnel, de vous dire MERCI ; Merci d’être venus si nombreux à cette cérémonie qui nous réunit ici, Merci de vous être mobilisés pour la cause de la liberté de la presse, pour la cause des médias guinéens.

Le 03 Mai de chaque année, Journée internationale de la liberté de la presse, nous offre l’occasion, nous les professionnels des médias, de faire le point de l’exercice du métier qui est le nôtre, en questionnant nos approches, nos pratiques, nos conditions de vie et de travail, pour ainsi mesurer l’étendue du chemin parcouru, mais aussi celle des défis qui assaillent notre secteur qui demeure des plus fragiles;

Monsieur le Président de la République, distingués invités, tout protocole confondu, certes, la presse guinéenne, n’est pas la plus parfaite au monde, mais elle est loin d’être la plus tardillonne du monde, encore moins de la région Afrique et de la sous-région ouest-africaine ;

Malgré les difficultés, malgré les innombrables défis humain, matériel et financier auxquels elle fait face avec courage et détermination, il faut dire que la presse guinéenne, le long du tumultueux cheminement politique de notre pays, a été à l’avant-garde du combat pour l’avènement de la démocratie en Guinée et continue de jouer un rôle des plus prépondérants dans la consolidation de ce processus encore fragile.

C’est l’occasion ici de saluer ce parcours de combattant et de rendre hommage à ceux qui ont été de ce combat à un moment où les risques liés à l’exercice du métier, étaient des plus élevés.

Toutefois, malgré la profusion de titres, de médias audiovisuels et en ligne, il faut dire que de nos jours, la presse guinéenne se pose des questions sur son devenir sur lequel planent des incertitudes, eu égard les facteurs limitant son épanouissement, d’un point de vue économique, essentiellement ;

A propos, je pense à la presse écrite, confrontée de nos jours à un réel défi existentiel, alors que c’est elle qui a écrit les plus belles pages du combat qui a été celui de toute la presse guinéenne.

Monsieur le président, Distingués invités, tout protocole confondu, si le 03 Mai de chaque année, est la journée consacrée à la cause de la liberté de la presse, l’occasion s’offre à nous, nous professionnels des médias, mais aussi aux gouvernants, à la classe politique, à la société civile, aux ONG, aux citoyens tout court, de poser le débat, aussi bien sur la question de la liberté de la presse dans notre pays, que sur les conditions d’exercice du métier, les risques liés à celui-ci, la protection des journalistes, les responsabilités sociétales du journaliste, les manquements à l’éthique et à la déontologie, mais aussi et surtout les conditions de vie qui sont les nôtres, ainsi que le fonctionnement de nos médias ;

C’est à cela que notre structure Wassolon Agency Communication veut inviter au cours des échanges qui vont suivre tout à l’heure, un effort d’introspection sur soi-même, fondamentalement à l’effet de rappeler à l’esprit des uns et des autres, les faiblesses et défis, qui se dressent sur notre chemin. Parmi ces défis, celui en premier, de la formation.

Nous invitons aussi, puisqu’il s’agit d’une fête, à un moment de partage en ce 03 Mai, à un moment de retrouvailles, mais aussi de joie et d’allégresse.

Nos osons espérer que le programme qui vous sera proposé dans quelques instants, vous plaira et comblera vos attentes.

Bienvenus à la 1ère édition de la Grande Soirée des médias guinéens, placée sous le haut patronage de Monsieur le Président de la République, sous le thème : « Médias guinéens : du dynamisme à l’incertitude’’, une initiative qui se veut désormais pérenne dans notre pays.

Cette 1ère édition qui est un coup d’essai, se veut plutôt modeste. De grandes ambitions animent notre structure, dès la deuxième édition l’année prochaine, où nous comptons primer les meilleurs d’entre nous.

Je ne saurai terminer mes propos, sans remercier du fond du cœur, tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cet événement :

Dans le lot, permettez-moi de citer :

  1. Mamadou Antonio Souaré, PDG de GBM et président de la FEGUIFOOT ;
  2. Kerfala Camara, KPC, PDG de Guico-press et président de la Ligue guinéenne de football pro
  3. Lamine Cissé, DG de l’ANAIM ;
  4. Zakariaou Coulibaly, DG de l’ONAP ;
  5. Mory Condé, DG de l’ONG AGIL ;

Remerciements particuliers à son Excellence M. Tibou Kamara, Ministre d’Etat conseiller personnel du Chef de l’Etat, à M. Ibrahima Kalil Kaba, Ministre Directeur de cabinet de la présidence de la République. Et enfin, nos remerciements singuliers à Monsieur le président de la république, le Pr Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine ; qui nous fait le grand honneur d’être présent à cette cérémonie.

Bonne soirée à tous et à toutes !

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top