A LA UNE

Assainissement : Le Gouverneur de Conakry dans de sales draps

Pour dégager la décharge de Dar-es-Salam, le gouverneur de la ville de Conakry, qui a fait de l’assainissement une priorité dès sa prise de fonction, a signé un contrat avec un groupement de jeunes.

A la surprise du gouverneur, mais aussi de beaucoup  de Guinéens, le chef de l’Etat a retiré la gestion de l’insalubrité de Conakry des mains du gouvernorat et l’a confiée à l’armée.  C’est en ce moment que le gouvernorat devait chercher à négocier avec les différentes PME engagées dans l’assainissement, pour mettre fin aux contrats qui les liaient.

L’association des jeunes pour le futur, qui a eu le contrat lié à la décharge située à Dar-es-salam, aurait refusé de se rendre au gouvernorat pour  retirer le document dénonçant leur contrat. Ils disent avoir continué à travailler comme indiqué dans leur contrat et réclament de nos jours, 160 millions de francs guinéens.

Mathurin Bangoura reconnaît n’avoir pas adressé le document à ces jeunes par voie d’huissier. «Tous les autres sont passés prendre la dénonciation du contrat, si eux ils ne sont pas passés, on ne pouvait pas passer par un huissier», s’est défendu le gouverneur.

Les jeunes se basent sur l’inexistence selon eux d’une résiliation dudit contrat, disent avoir constitué un avocat et ne comptent pas baisser les bras avant d’entrer en possession de leur dû.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top