A LA UNE

Enseignement pré-universitaire : La colère des nouveaux enseignants mutés à N’Zérékoré

Malgré la nomination d’un ancien DPE, décrit comme étant un connaisseur du système éducatif guinéen, à la tête du ministère de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, les plaintes des enseignants dénonçant la persistance d’anciennes pratiques, sont loin de finir.

Plus de cinq cent (500) nouveaux enseignants mutés à N’zérékoré et mis à la disposition de la Direction Préfectorale de l’Education (DPE), suite au concours organisé en 2016, se plaignent contre les autorités éducatives.

Pris en charge depuis janvier 2017 et déployés le 13 février selon nos informations, ils n’auraient pas encore reçu des  salaires pour les  mois de janvier et février. « Pourtant, on doit nous payer pour ces deux mois », a déclaré un enseignant.  

Pire encore, selon nos sources, sur le salaire du mois de mars qui leur a été donné, un manque de 80 mille francs guinéens dont-ils ignorent la destination, a été constaté.

Ce qui fâche surtout certains de ces enseignants, qui ont contacté la rédaction de Mosaiqueguinee.Com, c’est le refus des autorités, selon eux, de leur fournir leurs bulletins de paye pour les mois de mars et avril.

A suivre !

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top