Actualités

Mamou/Fin des assises nationales des jeunes de Guinée : les organisateurs entre satisfaction et déception

Les assises nationales des jeunes de Guinée, dont l’ouverture solennelle a été faite le vendredi 5 mai dernier par le Gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Diallo, ont pris fin ce samedi 6 mai 2017.

Pendant deux jours, des jeunes venus des 8 régions administratives du pays étaient réunis à la Maison régionale de la jeunesse de Mamou, autour du thème «Jeunes d’aujourd’hui, quelle société pour demain».

Au cours de ces assises, quatre thématiques ont été abordées.

«La première thématique c’est la problématique jeunes, la deuxième c’est l’entrepreneuriat jeunes, on avait aussi l’immigration clandestine, et enfin on avait sports et cultures», explique Ousmane Baldé,  membre du comité de pilotage des assises des jeunes de Guinée.

A tour de rôle, les participants ont chacun dégagé leur position par rapport aux maux  dont souffre la jeunesse guinéenne, avant de procéder à l’élection d’une plateforme représentative de la jeunesse, appelée Conseil national des jeunes de Guinée .

Un bureau de composé de 9 membres a été élu, à savoir : 1 président, élu par l’écrasante majorité des participants, à travers un vote à main levée,  et 8 vice-présidents dont 2 filles, choisis par région.

Dans son discours de circonstance, le nouveau président du Conseil national des jeunes de Guinée, Mamadou Adama Barry, conscient de la pénible tâche qui l’attend, invite  ses désormais collaborateurs à l’unité pour la réussite de leur mission.

«La charge qui nous incombe est une charge énorme. Ça demande assez de réflexion, assez de conseil et assez d’analyse. Seul, je ne peux rien faire, mais c’est ensemble que nous pourrons réussir notre mission», a-t-il fait savoir.

Au terme de ces assises, les organisateurs parlent de réussite totale, mais ils disent cependant n’avoir bénéficié d’aucun financement, même venant du ministère de la jeunesse.

«A part l’octroi de la maison des jeunes, il n y a eu que des encouragements. Nous avons rencontré le Ministre Moustapha Naïté, qui nous a simplement dit de communiquer, sans mettre des moyens à notre disposition», déplore le chargé de communication Ousmane Baldé.

Depuis Mamou, Alpha Mamoudou Barry, pour mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top