A LA UNE

Révolte à Boké : Alpha Condé hausse enfin le ton contre deux sociétés minières

Après la révolte populaire ayant causé des morts  et des actes de vendalisme dans le Kakandé, le Chef de l’Etat vient de s’en prendre publiquement à deux sociétés minières qu’il accuse de ne pas respecter leurs engagements par rapport à la préservation de l’environnement à Boké.

“Avant de voyager, j’avais dit en Conseil des Ministres que ce n’était pas normal que Winning continue à faire rouler des camions avec beaucoup de poussière parce que c’est contraire au principe de bonne gouvernance qui est la protection de l’environnement”, a déclaré Alpha Condé, lors de l’ouverture du Symposium Mines Guinée ce mardi, 09 mai 2017 devant des acteurs venus de tous les horizons.

“C’est la même chose pour les camions de GAC (Guinea Allumina Corporation), en attendant qu’ils fassent la contournante, ils ne devaient pas traverser la ville sauf à partir de 23 heures et on voit ce que ça nous a couté à Boké”, renchérit-il.  

Est-ce que le Président va prendre des mesures concrètes contre ces deux sociétés incriminées ? Rien ne le prouve. Toutefois, il a promis de rencontrer l’une des ces deux sociétés par rapport à ce manquement aux engagements. “Parce que nous ne pouvons pas accepter que les gens prennent des engagements et ne les respectent pas”, a déclaré Alpha Condé.  

A préciser que le soulèvement de la population de Boké n’est pas lié qu’au non-respect des normes environnementales. Les jeunes ont surtout manifesté pour dénoncer le manque d’emploi et la précarité  dont-ils souffrent malgré l’existence de plus de 10 sociétés minières chez eux. 

Thierno Amadou M’Bonet Camara  

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top