A LA UNE

Guéguerre autour du Conseil National de la Jeunesse : Il renvoie dos à dos le ministère et le bureau auto-proclamé

 

 

La guéguerre entre le ministère de la Jeunesse et des jeunes ayant mis en place récemment un Conseil National de la Jeunesse (CNJ), occupe toujours l’espace public.

Amadou Bilo Bah, président du Parlement des Jeunes Leaders de la Société Civile de Guinée est l’un des jeunes à prendre part aux assises de Mamou, où ce Conseil a été mis en place.

A notre grande surprise, dit-il, après les assises pour lesquelles nous étions allés, on nous a parlé de la mise en oeuvre du Conseil National de la Jeunesse.

Ceux qui ont organisé les Assises de Mamou ont estimé que le ministère manque de volonté et qu’il fallait passer à la vitesse supérieure, explique Bilo.  Mais, ajoute-t-il, la démarche a été biaisée.

Toutefois, se réjouit Bilo, ces assises ont permis quand même à faire bouger les lignes. Car, rappelle-t-il c’est à l’issue de ces assises que le ministère est sortie de sa léthargie pour activer le processus de mise en place du Conseil National de la Jeunesse.

TAC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top