Actualités

Culture du civisme : Des écoliers en excursion au ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté

Ce vendredi matin, la salle de réunion et les couloirs du ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyennété étaient bondés d’élèves venus d’un établissement scolaire de la place, a constaté un journaliste de Mosaiqueguinee.Com. 

Dès leur arrivée à bord d’un bus, le ministère a offert à ses hôtes des exemplaires du Livret du Citoyen, un document édité à l’occasion de  la première Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP). Avant la visite des bureaux de ce jeune département ministériel, les écoliers et leurs encadreurs ont eu droit à un échange ouvert avec le ministre Kalifa Gassama Diaby.

Après un discours introductif, prononcé par le Directeur de ladite école, la parole a été donnée aux élèves dont certains, à tour de rôle, ont posé des questions au ministre Gassama.

Ces interrogations tournaient essentiellement autour des notions de civisme, d’unité nationale et surtout autour du ministère qui a abrité cette rencontre notamment son rôle dans l’édification d’une Guinée unie.

Cette opportunité, Gassama Diaby en a fait une tribune pour en appeler à la culture de la paix, l’unité et l’amour de l’autre. Le ministre n’a pas que sensibilisé à la culture de toutes ces valeurs morales et civiques.

Au-delà, Gassama Diaby a dénoncé des comportements des uns et des autres, qui concourent à la division de la nation guinéenne. La politisation de l’administration publique, le manque de civisme et ce qu’il appelle la vampirisation des modèles de réussite, sont entre autres fléaux auxquels il faudrait faire face dans notre pays.

“Nous avons reçu des enfants qui étaient venus visiter notre ministère parce qu’ils semblent être intéressés par les questions de civisme, de démocratie et de droits et libertés….L’échange a été a extrêmement utile pour eux, je l’espère, mais aussi pour nous et c’est quelque chose dont on peut se réjouir”, a mentionné Kalifa Gassama Diaby, au sortir de cette rencontre.

Kalifa Gassama Diaby a aussi exprimé son souhait de voir l’Etat assumer toute sa responsabilité pour que l’ensemble de la société guinéenne soit consciente de la nécessité absolue de l’émergence d’une société citoyenne et de la consolidation de la culture du civisme.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top