A LA UNE

Ecole Nationale de la Gendarmerie de Sonfonia : Sortie de 286 officiers et sous-officiers

C’est devant Dr Mohamed Diané et Général Ibrahima Baldé, respectivement  ministre de la Défense Nationale et Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, que 286 gendarmes ont reçu des attestations ce vendredi 12 mai au terme d’une formation suivie à l’Ecole Nationale de la Gendarmerie de Sonfonia.  

Ceux qui sont sortis aujourd’hui de cette école appartiennent aux deuxième et troisième promotions des Cours de Formation des Commandant d’Unité  Gendarmeries Territoriale,  les 1ère et 2e promotions de Diplôme de qualification Supérieur Gendarmerie; la 14e promotion des officiers de police judiciaire et la 5e promotion des assistants de direction.

«Un bon gendarme est celui qui sait se remettre en cause et cherche à acquérir des connaissances nouvelles. Aujourd’hui, à travers ses écoles et ses formateurs, la gendarmerie dispose d’outils de formation adaptés et conformes aux attentes des unités», souligne Patrice LAGADEC, Conseiller auprès de la Gendarmerie nationale.  

«Soyez fièrs de ce que vous avez obtenu, ces formations étaient difficiles et les qualifications que vous venez de valider sont vraiment valorisantes. Néanmoins le plus dur reste à faire au sein de vos unités respectives, vos camarades et vos chefs devront comprendre que, forts de vos connaissances, vous devez pour le moins rapporter une aide concrète voire révolutionner des méthodes de travail devenus pour certains obsolètes», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale n’a pas manqué de souligner que l’application stricte des connaissances acquises, la rigueur et l’impartialité doivent habiter ces agent durant toutes leurs carrières respectives. Il leur a recommandé également le respect des textes juridiques et réglementaires.

A son tour, le Ministre de la Défense s’est dit certain qu’à court terme, la Gendarmerie et les autres acteurs de la Sécurité seront en mesure de renforcer leurs capacités face aux problèmes liés  au rétablissement et au maintien de l’ordre public et à la lutte contre le grand banditisme et les crimes organisés.

Alhassane Djigué  

Mohamed Diané, ministre de la Défense

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top