Actualités

Manque d’eau et d’électricité à Kankan : Le ras-le-bol d’un mouvement de jeunes qui prend de l’ampleur

Ils étaient quelques dizaines de jeunes gens à rallier les carrefours ce jeudi, 11 mai 2017, pour exiger une desserte régulière de la ville en eau  et en électricité.

Encadrés par des policiers, les manifestants en colère ont scandé des slogans hostiles à la Guinéenne de l’eau (S.E.G ), celle de l’électricité ( E.D.G ) et à  l’autorité locale qui ,selon eux, fait preuve de négligence en la matière.  C’est à l’appel du mouvement  » Libérez Fasso », malgré le communiqué de mise en garde du maire dans certains médias locaux.

Les activistes ont été reçus en début d’après-midi par Aziz Diop le préfet de Kankan à  » Dakèmè », sa résidence. << Prochainement, si vous descendez dans la rue, sans autorisation, j’utiliserai la force et ça sera le point de mon départ de Kankan>>, a-t-il menacé, présumant le mouvement, de soutenir un agenda caché des politiques hostiles au régime d’Alpha Condé.

Il a ensuite évoqué les efforts  du président de la République dans le cadre de la fourniture régulière d’eau et d’électricité dans la commune urbaine de kankan notamment.

Mais les responsables du mouvement « Liberez Fasso”, estiment que ces affirmations du préfet sont loin de la réalité. Ils menacent donc de continuer à marcher  dans les prochains jours jusqu’à la satisfaction de leur revendication. En rappel ,c’est la deuxième fois que le mouvement  » Liberez Fasso  » manifeste contre le manque  d’eau et d’électricité à kankan.

Le 12 mars dernier, des jeunes gens en colère avaient arpenté plusieurs carrefours de la ville, jusqu’à la résidence du d’Aziz Diop où ils ont tenu un discours, en l’absence de ce dernier.  

Mamadi CISSE, le correspondant régional de Mosaiqueguinee.com à Kankan

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top