A LA UNE

La RTG Boulbinet aussi célèbre l’an 40 de la télévision nationale mais dans la tristesse

La  RGT Boulbinet a célébré dimanche, 14 mai 2017, les 40 ans de la télévision créée en 1977 et les 49 ans de la radio.

Contrairement à la RTG Koloma, à Boulbinet, où les autorités du ministère de la communication et les membres du gouvernement étaient absents, la fête s’est déroulée dans la tristesse et le souvenir. La tristesse est liée surtout à l’état piteux dans lequel se trouve ce média de service public où tout est en ruine.

Dans son discours, le Directeur Général de la RTG Boulbinet, Ben Daouda Sylla, a retracé l’histoire et les différentes transformations qu’a connues ce média de service public, de la radio banane à la radiodiffusion télévision guinéenne en passant par la voix de la révolution et l’office de la radio télévision guinéenne en 1998 jusqu’en 2000.

Le DG, malgré l’absence des autorités du ministère de la communication et du gouvernement à cette fête, leur a rendu hommage. Il n’a pas oublié le chef de l’Etat qui s’était engagé en début d’année, à reconstruire cette maison de souveraineté nationale. Ben Daouda Sylla a exhorté les travailleurs à continuer le travail avec cœur dans la persévérance.

Aminata Touré, la fille aînée  de feu président Ahmed Sékou Touré, marraine de cette cérémonie qui coïncide avec le 70ème anniversaire de la création du PDG-RDA, a martelé qu’il n’y a pas d’avenir sans histoire.

J’invite Tous les Guinéens et les autorités à capitaliser le passé, mais malheureusement en Guinée on ne se focalise que sur le défaut, le passé sombre du pays ou ses hommes,  a regretté la marraine.

Pour elle la presse a été l’arme forte de la première République dirigée par son feu père AST.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top