Actualités

Les supporteurs de l’ASK désemparés s’attaquent aux journalistes et leur interdisent l’accès au stade

«Quand le désespoir atteint son summum, c’est la subjectivité qui embrigade les esprits petits », nous apprend un dicton. Ce dimanche soir, les dirigeants du club de Kaloum ont montré leur facette cachée de désinvolture.
Il était 15h, comme c’est le cas tous les weekends de championnat, quand les journalistes ont pointé le nez devant le stade de la mission afin d’y couvrir le match qui a opposé l’ASK au Club Olympique de Coyah pour le compte de la 16ème journée.
Ils ont trouvé à la rentrée de l’enceinte, des supporteurs et encadreurs gonflés à bloc contre eux.
« C’est vous les journalistes qui dites du n’importe quoi sur Bouba et l’ASK. On s’en fou de vous, vous ne rentrerez pas ici » leur ont lancé à la figure ces propos violents, des dirigeants et supporteurs surexcités qui prenaient la garde en application de la consigne qui leur sont données.
C’est la disette à l’ASK à cause de la mauvaise politique de gestion de son Président mais aussi, à cause de l’embargo que lui imposent ses anciens amis et complices qui le laissaient dit-on partout, agir impunément de concert au dépend du bien public à travers des activités minières et ses spéculations à la bourse.
La débandade est alors totale, on cherche des boucs émissaires pour se dispenser des maux qui reviennent impatiemment dans la vie de l’homme. Sa gestion du PMU et sa chute jusqu’au talon est édifiante de sa nature guignarde.
Qu’ils ne se trompent pas d’adversaires à l’ASK, avant eux, le front national en France a tenté la même chose mais de façon totalement différente, car la démarche était empreinte de courtoisie. Mais malgré tout, il a échoué et s’est ravisé.
Nous interpelons la ligue de prendre toutes les dispositions utiles, faire savoir à l’ASK, qu’il exerce une activité publique dont il ne peut avoir le monopole de sa diffusion
Lamine Mognouma Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top