A LA UNE

OMVS : Conakry abrite un Conseil des Ministres de l’hydraulique des pays membres

Kabinet Komara, Haut Commissaire de l’OMVS

Les travaux du Conseil des Ministres en charge de l’Hydraulique des pays membres de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) ont été lancés ce lundi à Conakry. 

Ce conseil de 48 heures, qui se tient dans un réceptif hôtelier de la place, est aussi une rencontre préparatoire de la 17ème Conférence des Chefs d’Etat  et de Gouvernement..

Selon le ministre Guinéen de l’Energie et de l’Hydraulique, Taliby Sylla, interrogé par un journaliste de Mosaiqueguinee.com, cette rencontre de Conakry va permettre aux chefs d’Etat de décider des objectifs prioritaires et spécifiques à réaliser  au bénéfice des quatre pays membres (La Guinée, le Sénégal, le Mali et la Mauritanie).

Le plus important du côté guinéen, indique-t-il, c’est le haut bassin du fleuve Sénégal dans la préfecture de Tougué où se trouvent les sites les plus importants à développer en matière d’énergie (Koukoutamba, Balassa et Bouréah).

Le Haut Commissaire de l’organisation, l’ancien Premier ministre Guinéen, Kabinet Komara, a cité quelques  actions en cours de réalisation. Il a mentionné la construction du barrage de Koukoutamba dans la préfecture de Tougué, qui comprendra toute une ligne d’interconnexion, de bitumage de la route Labé-Tougué, un pont sur le Bafing, l’électrification rurale et d’autres projets dans les domaines de la pêche, la santé, l’agriculture irriguée mais également tout ce qui concerne l’écosystème notamment  la protection des massifs du Fouta-Djalon. 

Il faut préciser que ce Conseil des Ministres est présidé par la République islamique de la Mauritanie.

Alhassane Djigué

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top