A LA UNE

Ratoma : Retour sur le théâtre d’un incendie qui a mobilisé la SEG, la protection civile, Laguipress et les voisins

L’incendie qui s’est déclaré, lundi 16 mai, au troisième étage d’un immeuble R+3 au quartier Simbaya gare, commune de Ratoma,  a été maîtrisé après près de deux heures de combat entre les flammes et des sapeurs-pompiers aidés par des jeunes du quartier.

 Selon Mamadou Kalidou Diallo, un témoin rencontré sur les lieux, c’est un court-circuit qui est à l’origine du feu.

«Lorsque le courant d’E.D.G (Electricité De Guinée ndlr) est revenu, il a provoqué un court-circuit. Nous avons vu la fumée se dégager à partir de la troisième dalle de l’imeuble. Nous avons été les premiers à alerter les locataires. Vu l’intensité des flammes, nous avons appelé notre chef de quartier qui, à son tour, a appelé les sapeurs-pompiers (…) Il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais le feu a fait des dégâts matériels extrêmement importants», a-t-il témoigné.

Egalement présent sur les lieux, le chef de quartier, Mamadou Fadi Diallo, a invité les citoyens à installer des extincteurs dans leurs maisons.

«Aussitôt informé, j’ai appelé les sapeurs-pompiers. Heureusement pour la première fois ceux-ci ont été prompts. Entre-temps la société Laguipress aussi a dépêché une équipe pour venir au secours. Ensemble, ils ont mis fin aux flammes», a ajouté le chef de quartier.

«Nous avons tout perdu dans notre maison, (…) certains de nos co-locateurs n’étaient même pas là (…) Dieu merci quand même il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Nous demandons de l’aide à tout un chacun», dira une des victimes.

Il faut signaler que la première équipe de sapeurs-pompiers arrivée sur les lieux n’était pas suffisamment équipée en eau. Il a fallu l’arrivée de celle de Laguipress mais aussi d’une citerne à eau de la Société des Eaux de Guinée (SEG), pour arriver à bout des flammes. Un  sapeur-pompier qui a été asphyxié par la fumée a été admis d’urgence dans un centre hospitalier.

Mamadou Sagnane & Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top