Actualités

Kankan/Vers la tenue des premières audiences criminelles foraines: près de 50 dossiers programmés

L’annonce a été faite ce jeudi, 18 mai 2017, au cours d’un point de presse animé par  Ibrahima Kabèlè Bangoura, le procureur de la République près le Tribunal de la Première Instance (TPI) de Kankan. Ces audiences criminelles démarrent le 22 mai 2017. Elles se tiendront dans certains tribunaux de la région, tel que celui de Siguiri.

D’après Ibrahima Kabèlè Bangoura, la zone de Siguiri compte à elle seule 15 dossiers, sur un total de 46 dossiers criminels programmés. Selons les statistiques, il ya six (6) cas d’assassinat, 3 cas de meurtre, 2 cas de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la victime, 1 cas d’infanticide, 18 cas de viole, 3 cas de tentative de vole à mains armées, 8 cas d’incendie volontaire, 4 cas d’association de malfaiteurs, et 1 cas d’enlèvement de mineur.   

A en croire le procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Kankan, la délocalisation de ces jugements vers certains tribunaux de la région, vise à rapprocher la justice des justiciables et de conscientiser davantage les populations.

Revenant sur le cas spécifique de Siguiri, Ibrahima Kabèlè Bangoura estime que la hausse de la criminalité dans cette localité s’explique par l’existence de nombreux sites d’exploitation minière plus ou moins réglementés, abritant ainsi des personnes disposées à commettre des crimes de toute nature, aussi odieux qu’abominables.

A propos des multiples cas d’évasion signalés dans certains centres de détention, le procureur de la République a dénoncé le mauvais état dans lequel se situent ces infrastructures pénitentiaires et la nécessité pour l’Etat, de les reconstruire.

A préciser que ces toutes premières audiences criminelles interviennent suite à des amendements adoptés par l’Assemblée Nationale, du code pénal et du code  de procédure pénale, en fin 2016.

Au nombre de ces amendements, figurent la suppression de la peine de mort, la création du tribunal criminel relevant désormais de la compétence des tribunaux de première instance, en lieu et place de la Cour d’Assises supprimée à cet effet.     

Mamadi CISSE, le correspondant régional de Mosaiqueguinee.com à Kankan.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top