A LA UNE

Vers une semaine de paralysie dans le secteur bancaire

Les travailleurs de banques, dénonçant un manque de volonté de la part de leurs patrons dans le cadre des négociations syndicales engagées depuis des mois, menacent de déclencher une grève à partir de cette semaine.

Malgré la tentative de négociation du Gouverneur de la Banque Centrale de Guinée (BCRG), aucun accord global n’a été trouvé entre les deux parties.

C’est ainsi, explique une source bien introduite, qu’un préavis de grève a été déposé le 08 mai 2017, auprès de l’Association Professionnelle de Banque, le syndicat des patrons.

Conformément à la loi qui veut que l’inspection générale du travail conduise les négociations une fois que le préavis est déposé, depuis une semaine c’est l’inspecteur général qui est l’intermédiaire entre les patrons et la FESABAG (Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Microfinances de Guinée).

Malheureusement, nous explique-t-on, malgré les efforts de ce dernier, il ne parvient pas à faire bouger les lignes.

Le préavis de grève expire mardi, 23 mai 2017. “Si rien n’est fait, nous déclencherons  la grève à partir du mercredi, 24 mai, a déclaré un responsable de la FESABAG, joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com.

Sur la plateforme revendicative de ces travailleurs des différentes structures  bancaires du pays, figurent 11 points dont le salaire décent, l’accès à la propriété immobilière et l’évacuation sanitaire.

Nous y reviendrons !
Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top