A LA UNE

Conseil National des Jeunes : Du nouveau dans le bras de fer entre le ministère et le Conseil autoproclamé

Malgré les sorties médiatiques  du ministre de la Jeunesse et les actes administratifs pris dans le cadre du processus de mise en place d’un Conseil National des Jeunes de Guinée (CNJ), légalement constitué conformément à la Charte Africaine de la Jeunesse, la plateforme qui s’est autoproclamée Conseil National des Jeunes à Mamou, ne baisse pas les armes.

Cette plateforme vient d’adresser des courriers à plusieurs personnalités notamment l’opposant Cellou Dalein Diallo, le Médiateur de la République et le Premier ministre Mamady Youla. A travers cette démarche, ces jeunes disent vouloir informer  les personnalités ciblées, de ce qu’ils qualifient de  volonté du ministre Naité d’imposer un Conseil National des Jeunes (CNJ).

Joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.Com, Boussiriou Diallo, chargé de communication de cette plateforme,  parle d’une mauvaise foi du ministre Moustapha Naité. 

«Nous ne travaillons pas avec le ministre parce qu’il a dit qu’il ne reconnaît pas le bureau du conseil élu à Mamou. Toutefois, nous lui avons envoyé un courrier et la semaine passée nous avons envoyé une délégation à sa rencontre. Il a fait recevoir cette délégation par son directeur national de la Jeunesse. (…) rien n’a résulté de cette  rencontre sauf que le ministre s’obstine à dérouler son agenda  pour tenter d’amener certains de nos collègues élus au sein du bureau du conseil de Mamou à se démarquer de nous. C’est le cas de Mariame Sy Savané et de Benjamin qui ont fait savoir  cela pendant nos réunions. Mais ils sont toujours avec nous», a expliqué Boussouriou Diallo.

Il accuse aussi le ministre Naité d’instrumentaliser certaines organisations de jeunes notamment le mouvement «la voix du peuple» contre leur bureau pour mettre en place un CNJ inféodé.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mamady onivogui

    25 mai 2017 at 21 h 56 min

    Cette plate-forme est faite de jeunes leaders provenants des organisations de la jeunesse. Nous avons profité des vides qui ont longtemps existées et de la mauvaise foi du ministère à organiser la jeunesse Guinéenne, nous irons jusqu’au bout sans failles ni marche-arrière.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top