Actualités

Dr Saliou Bella- Bah Ousmane : L’impossible entente !

L’élection du Dr Saliou Bella Diallo à la tête de «l’Alliance des acteurs de la majorité présidentielle», constituée de 15 formations politiques, dont les leaders sont originaires de la Moyenne Guinée, serait vue dun mauvais œil par Bah Ousmane, président de l’UPR, dit-on.

Celui-ci préférerait à défaut que la présidence du mouvement lui échoit, que ce soit son ami Diao Kanté, leader de l’UNED qui en prenne la tête.
Une querelle de leadership qui risque daffecter les premiers pas de ce mouvement qui sengage à accompagner le chef de l’Etat dans les élections locales et les législatives à venir.
Dr Saliou Bella Diallo a été désigné par la majorité des membres de «l’Alliance des acteurs de la majorité présidentielle», pour présider ce mouvement de soutien aux actions du président Alpha Condé.
Cette alliance a pour objectif daccompagner le président lors des échéances électorales à venir, à savoir les locales et les législatives. Mais à peine portée sur ces fonts baptismaux que des bisbilles commencent à se faire jour entre les membres du mouvement autour du poste de président.
Daprès nos informations, l’honorable Bah Ousmane, désigné vice-président de l’alliance aurait vu rouge. Le leader de l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) serait très amer du fait que ce soit Dr Saliou Bella qui soit le président de cette alliance.
Ce poste il le voudrait pour lui ou à défaut pour le doyen Diao Kanté, un vieux routard de la politique aussi. Les deux personnalités ont en commun d’avoir été des lieutenants de feu Siardiou Diallo, fondateur du PRP, qui deviendra UPR, suite à un changement de dénomination.
Mais au sein du mouvement, Bah Ousmane ne semble pas faire l’unanimité autour de sa personne. On le trouve distant, voire «condescendant».
Ils en veulent pour preuve son absence aux réunions qui se tenaient au siège de son parti à la Minière pour préparer la mise en place de cette alliance. Bah Ousmane n’y venait jamais. Il se faisait représenter par des cadres de son parti.
Finalement les réunions ont été délocalisées au profit de la résidence du Dr Saliou Bella, située dans la commune de Matoto. Dailleurs ce jeudi 25 mai, les partis signataires de l’alliance vont sy réunir pour discuter des perspectives de leur structure.
Dr Saliou Bella loin dêtre «un parangon de vertu», pour ses détracteurs, a pu néanmoins avoir le dessus face à Bah Ousmane à cause de sa disponibilité surtout pour tout ce qui relève du cadre associatif. N’est-il pas dailleurs le président de l’association des ressortissants de Labé à Conakry.
Cette querelle de chiffonniers entre Dr Saliou Bella et Bah Ousmane réveille les vieux clivages entre Labé et Pita, les préfectures d’origine des deux leaders, tous deux membres de la majorité présidentielle. Des sources rapportent que les deux hommes ont toujours filé du mauvais coton, depuis du temps de Siradiou Diallo, dont Dr Saliou Bella était aussi un des fidèles affidés. Comme si malgré le temps écoulé depuis cette époque, l’entente entre les deux hommes était encore impossible.
A noter que cette alliance comprend entre autres des partis comme l’UNED de Diao Kanté, le PNG dAmadou Lamarana Diallo, le PNP de Mamadou Saliou Diallo, lUGD de Falilou Bah, le Frondeg de Thierno Moussa Bah, le PPD de Boubacar Diallo, l’ADN dAmadou Tidiane Diallo, l’UNP dElhadj Mamadou Bhoye Bah, le PUD dAlimou Barry.
Pour le moment l’UNR de Boubacar Barry, ministre de lIndustrie et des PME et lUFD de Mamadou Bah Badikko nont pas encore adhéré à ce mouvement au relent communautariste.
Source : LIndépendant

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top