A LA UNE

Mandiana : les occupants du grand marché sur le qui-vive après les premières pluies diluviennes

Ville peuplée et cosmopolite, la commune urbaine de Mandiana s’expose, au jour le jour, aux multiples problèmes d’insalubrité. Des ordures ménagères jetées sur le lit de la rivière qui traverse toute la cité, ont provoqué l’inondation du grand marché, le dimanche, 21 mai 2017.

Les témoins affirment que les eaux de pluie ont atteint plus d’un mètre de hauteur et que les dégâts, en matière de destruction de marchandises stockées dans les magasins et boutiques, sont estimés à plusieurs dizaines de millions de francs guinéens.

Les mêmes sources parlent d’un cas similaire qui s’est  produit l’an dernier sur le même site, à la même période, occasionnant d’importantes pertes en marchandises.

Depuis mardi dernier, une entreprise routière contactée par l’autorité locale, s’active dans la reconstruction et la rénovation de certains ponts sur la rivière pour faciliter l’écoulement rapide des eaux de ruissellement. Ibrahima Sira Diakité, le Maire de la commune urbaine sollicite plutôt des travaux d’envergure sur le lit du cours d’eau bourré d’ordures ménagères et ses alentours quasiment occupés par des maisons d’habitation : «les gens considèrent la rivière comme une poubelle. Malgré tous nos moyens de surveillance, ils parviennent toujours à y jeter des ordures. Nous avons pris des engagements à ce que la rivière soit curée. Des techniciens, après étude sur le terrain, ont présenté un devis qui s’élève à un milliard de francs guinéens. Nous sommes en train de vendre ce projet aux partenaires au développement afin de recouvrer ce montant», a-t-il déclaré avant de promettre d’entreprendre prochainement, une campagne de sensibilisation à l’endroit des riverains afin de libérer les emprises de la rivière qui constitue l’unique voie naturelle, sinon la plus sûre, pour l’évacuation des eaux de ruissellement cette commune urbaine.

Depuis Mandiana,  Mamadi CISSE  pour Mosaiqueguinee.com       

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top