Actualités

Déclaration de l’UFC sur les attentats au Kenya et en Egypte

La Direction Nationale de l’Union des Forces du Changement (UFC) est vivement préoccupée par la récente prolifération, dans plusieurs pays africains,  des actes terroristes, ainsi que de leurs horribles et graves conséquences sur la stabilité, la sécurité et le développement dans le monde.

Récemment, les dernières manifestations de ce phénomène ont endeuillé le Kenya, à travers une attaque perpétrée dans les comités de Mandeira et de Garissa, les 24 et 25 mai derniers et l’Égypte, par un attentat perpétré contre les chrétiens cooptes dans la province de Minya, le 26 mai 2017 avec des effroyables bilans, respectivement de 14 policiers tués et de 28 morts dont de nombreux enfants et plusieurs dizaines de blessés.

Le Président Aboubacar Sylla est profondément bouleversé par l’ascension vertigineuse du phénomène du terrorisme, ce grand mal de notre époque, sur le continent et dans le monde et dénonce des actes odieux et inhumains, des agressions intolérables perpétrées contre les droits humains et contre les lumières de l’humanité.

L’Union des Forces du Changement soutient que l’analphabétisme et l’injustice politique, économique et sociale qui sevissent dans plusieurs régions du monde et à une échelle importante et inacceptable constituent, à ce jour, les terreaux fertiles de germe et de consolidation de cet obscurantisme sous toutes ses formes.

L’UFC estime que la promotion de l’accès à l’éducation et au bien-être pour tous, ainsi que la stabilité de l’ensemble des États du monde représentent les seules et véritables alternatives à ces tragédies humaines

Solidaire de tous les gouvernements et de tous les peuples, confrontés au défi terroriste et de leur éprouvante lutte contre ce phénomène,  L’UFC présente, aux familles des victimes et aux nations kényane et égyptienne, ses plus fraternelles condoléances et sa solidarité aux blessés de ces différents drames.

Déterminée à oeuvrer inlassablement en faveur d’un monde totalement débarrassé de la terreur, l’Union des Forces du Changement nourrit l’espoir de voir le jour où, les individus et les peuples pourront vivre libres, dignes et en sécurité au sein des nations plurielles et apaisées, sans aucune forme de menace dans la plus parfaite coexistence pacifique.

                                  Conakry, 27 mai 2017
                            La Direction Nationale de l’UFC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top