A LA UNE

Un cadre de l’UFDG condamné pour détournement : «Je crois que ce n’est pas une première», déplore Bourouno

François Brouno

Le président de la délégation spéciale de Tougué, Mohamed Sacko Barry, désigné par l’UFDG au moment de la composition de ladite délégation spéciale conformément à l’accord d’août 2015, a été condamné la semaine dernière avec son receveur, à 3 ans d’emprisonnement ferme pour détournement de plus de 167 millions de francs guinéens.

Dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, François Bourouno, patron de la cellule de communication du PEDN de Lansana Kouyaté, s’est prononcé sur cette autre affaire concernant le parti de Cellou Dalein Diallo.

«Je crois que ce n’est pas une première. Il y a eu le cas de Mamou où c’est le président de la délégation spéciale qui est venu avec pour mission, de récupérer toutes les ressources de Mamou et mettre dans sa poche», a rappelé François Bourouno.

«Je crois qu’il y a lieu de moraliser la gestion de la chose publique dans notre pays. (…) Nous déplorons que les présidents de délégation spéciale désignés par l’UFDG se livrent à ces genres de pratiques, mais nous souhaitons aussi que la justice soit là pour tout le monde. Que ceux du RPG aussi qui détournent, soient jugés.  Même si demain c’est un cadre du PEDN qui est dans une malversation, nous souhaitons qu’il soit puni en fonction de ce qui est prévu par la loi guinéenne », a réagi le porte-parole du Parti de l’Espoire pour le Développement National.

A noter que l’avocat du président de la délégation spéciale de Tougué a fait appel et parle d’acharnement politique contre son client.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top