A LA UNE

Justice : renvoi du procès en appel de 18 guinéens poursuivis par une société chinoise

Me Bea

Aussitôt ouvert lundi, 29 mai 2017, à la cour d’appel de Conakry, le procès en appel des 18 personnes condamnées dans l’affaire HENAN CHINE, a été renvoyé pour le 12 juin 2017.

Le 12 mars dernier, suite au passage à tabac d’un jeune à Friguiadi, préfecture de Coyah, par des ouvriers de  la société chinoise HENAN CHINE, d’autres jeunes de ladite localité, ont répliqué en s’en prenant également aux engins de la société.

Suite à ces violences et les arrestations qui ont suivi, dix huit (18) personnes dont deux (2) sont encore en fuite, ont été jugées par la justice de paix de Coyah pour destruction de biens privés, vol, violences… Le 11 avril 2017, ils ont été condamnés à des peines allant de 2 à 5 ans d’emprisonnement et au remboursement des dommages subis par l’entreprise chinoise.

Adama Skel Fofana, l’avocat de la société chinoise, a indiqué au micro de Mosaiqueguinee.Com que les pertes s’évaluent à 4 milliards 182 millions de francs guinéens.

«Je me suis battu pour que le dossier ne traîne pas à la base comme ça se fait (…) Je suis tout à fait satisfait de cette journée et nous allons nous battre contradictoirement et publiquement», a indiqué Me Béa. Il est l’avocat de la défense et promet donc de se battre jusqu’au bout.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top