Actualités

Affaire seconde épouse et de la subvention du chef de file de l’opposition (Par Ibrahim Diallo)

C’est tout simplement une question de mauvaise foi et une volonté de mettre sur la place publique tout ce qui a trait au chef de file de l’opposition.

De sa vie privée aux questions politiques le concernant, on rivalise à qui mieux mieux dans l’effet du sensationnel.

Concernant sa seconde épouse c’est avec le consentement de sa première femme Hadja Halimatou Diallo que cette union a été scellée.

Musulmane pratiquante ayant fait le pèlerinage à la Mecque et après 35 ans de mariage, Hadja Halimatou n’a trouvé aucun obstacle à ce que son mari épouse une seconde femme.

Nous ne reviendrons pas ici sur les origines religieuses de Cellou Dalein Diallo, car l’homme est bien né et son parcours dans tous les domaines, l’illustre aisément.

Vouloir s’obstiner à créer un scandale familial pendant que rien n’en est, cela relève tout  simplement du rêve malsain et non de la réalité.

C’est ainsi que l’on a entendu aussi toutes sortes de sons de cloches à propos du budget dont doit bénéficier le chef de file de l’opposition pour son fonctionnement conformément à la loi.

Là aussi les élucubrations n’ont pas manqué dans la citée venant des acteurs qui n’ont sans doute que la volonté de détruire les capacités de l’homme politique dans l’opinion. Mais là aussi les auteurs de ces actes ont montré leur inintelligence à cerner ce que la loi prévoit pour chacun.

De la présidence de la république en passant par l’assemblée nationale jusqu’à la cour constitutionnelle, des dispositions légales ont été prévues pour le fonctionnement de ces institutions, personne n’en parle mais quand c’est Cellou Dalein Diallo, c’est tout de suite l’effet boomerang qui sent dans certains camps.

Pourquoi a-t-on si peur d’un homme innocent dans certains milieux et grands salons?

Pendant que l’opinion fait de lui son idole dans la perspective de 2020 en tenant compte de la configuration actuelle qui fait de lui le seul homme en pôle  position sur la ligne de départ, c’est là le véritable problème qui empêche beaucoup de politiciens de dormir à poings fermés, car l’homme pourrait être  inarrêtable. Et pour cela, il faudrait bien chercher à l’accabler de tous les péchés d’Israël, mais le bon Dieu ne dort jamais.

Ibrahima Diallo

DG Radio liberté Fm

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. rafiou

    1 juin 2017 at 13 h 20 min

    faites appeler votre radio, ufdg fm, honte à toi en tant qu’homme de médias. mosaiqe guinée avec tout le respect qu’incarne votre Dg, arrêtez de consommer de telles pilules. Elles vous éliminerons de la course vers l’honneur du métier de journalisme. j’ai honte pour vous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top