A LA UNE

Cérémonie de lancement du mois de l’enfant à Fria: le choix du thème et du lieu, tel que vu par le parrain

Abdoulaye Makissa Camara

C’est sous le haut parrainage de M. Aboubacar Makissa Camara, fils ressortissant de Fria, que le mois de l’enfant guinéen a été officiellement lancé ce mercredi dans la cité de l’alumine par le Ministre Khalifa Gassama Diaby, représentant du Premier ministre.

Poèmes, sketchs et discours du parlement des enfants, ont été au rendez-vous pour exprimer les maux dont souffrent les enfants et demander plus d’engagement de la part des autorités et des parents en vue de la promotion d’un environnement propice au meilleur épanouissement des enfants.

Parmi ces maux que ces enfants ont su ressortir, figurent les mutilations génitales féminines, le faible taux de scolarisation des jeunes filles et le manque d’encadrement et de protection des tout-pétits.  

Cette année, le thème est : «Sortons les enfants des mines pour le chemin de l’école». Le Directeur national des impôts partage ce thème. Pour lui, cette donne paraît opportune car la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant reconnaît le droit à la protection de tous les enfants.

«Le choix de fria me réjouit particulièrement quand on sait le passé glorieux de cette cité, véritable pool d’attraction des populations il y a encore quelques années mais qui, depuis la fermeture de l’usine, vit dans le chômage, la déscolarisation, l’abandon des établissements scolaires et périscolaires par manque de moyens financiers, la dégradation sanitaire et la réduction du pouvoir d’achat des ménages», a indiqué Aboubacar Makissa Camara.

Rappelons que ce mois de l’enfant n’est célébré qu’en Guinée. Il a été institué par l’Union africaine suite au massacre perpétré en 1976 à Sowato  (Afrique du Sud) contre des enfants noirs pour avoir réclamé leur droit à une éducation. Cette année, au niveau continental, le thème retenu est «Accélérons, l’autonomisation et l’égalité des chances des enfants en Afrique d’ici 2030».

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top