Actualités

Vindict populaire à Conakry : la CANEG s’indigne !

72 heures après le lynchage d’un jeune accusé de tentative de vol de moto à Lambanyi, commune de Ratoma, le collectif des jeunes leaders de la Convention des Acteurs Non Etatiques de Guinée (CANEG) a rendu publique une déclaration ce vendredi 2 juin 2017. Cette polateforme de la société civile guinéenne a trouvé des mots pour condamner cet acte.

«Les organisations de jeunesse de la convention des acteurs non Etatiques de Guinée (…) constatent avec une profonde amertume la recrudescence des violences populaires qui prennent en otage nos valeurs, nos vertus et plus loin, notre société.

Face au récent cas de justice populaire qui a eu lieu à Lambanyi, les Organisation de Jeunesse de la CANEG tiennent à condamner avec la dernière énergie, ces actes inhumains.   Les Organisation de Jeunesse de la CANEG, par ma voix, tiennent à rappeler leur positionnement contre toutes formes de violence tout en prônant le dialogue dans la résolution de tout type de confit.

Les Organisation de Jeunesse de la CANEG s’inquiètent de la montée en puissance de cette forme de violence qui porte atteinte à la quiétude des familles et à l’équilibre social dans notre pays.

Suite à cela, elles s’engagent, y égard à ses objectifs, à mettre tout en oeuvre, pour mettre fin à cette pratique et lutter contre le laxisme institutionnel autour de cette question brûlante», ont-ils mentionné dans la déclaration lue par leur porte-parole, Mamadou Aliou Barry.

Par ailleurs, ce collectif entend organiser une campagne de sensibilisation auprès des jeunes dans les quartiers, pour leur invité à ne pas se rendre justice.

Le collectif invitera aussi les autorités judiciaires d’accélérer les enquêtes pour que justice soit rendu.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top