A LA UNE

Mise en place du Conseil National de la Jeunesse : le ministère passe à la vitesse supérieure

Le ministère de la Jeunesse s’active pour la mise en place du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). Ce mardi, 06 juin 2017, le Secrétaire général dudit département ministériel a procédé à l’ouverture d’une séance d’appropriation des textes qui devront régir le processus de mise en place de cet organe prévu par la Charte Africaine de la Jeunesse.

Cette cérémonie, qui a réuni représentants d’organisations de jeunesse, partenaires au développement notamment l’UNFPA et cadres du ministère de la Jeunesse, s’est déroulée à la maison des jeunes de Ratoma.

Il s’agit d’une étape qui vient après celle de l’élaboration des textes. La mise en place de ce conseil, a indiqué M. Sidiki Touré, Secrétaire général du ministère dirigé par Moustapha Naité, va permettre d’avoir un organe de consultation à travers lequel les jeunes pourront apporter leur part de contribution dans le développement socio-économique de notre pays.

«Nous avons ouvert cette rencontre à toutes les ONG et associations de jeunesse pour que, de manière inclusive, tous les jeunes puissent participer», a indiqué le Secrétaire Général.

Pour sa part, M. Abdourahmane Sagnane, représentant de l’UNFPA à cette cérémonie, n’a pas manqué de signifier la disposition de l’organisation Onusienne à poursuivre son appui dans le cadre de la conduite de ce projet jusqu’à son
terme.

Face à la presse, M. Abdourahmane Sagnane n’a pas manqué de rappeler que la mise en place du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), est aussi et surtout l’une des recommandations phares de la consultation des jeunes, organisée en 2015.

A noter que cette opération se déroule en simultané dans toutes les capitales régionales du pays.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top