A LA UNE

TPI de Mamou : un chauffeur écope de 7 ans de prison ferme pour avoir tué un gendarme

Ouvert depuis le 30 mai dernier, le verdict du procès dans l’affaire du meurtre du jeune gendarme Sâa Ismael Irandouno, est tombé ce mardi 6 juin  2017 au Tribunal de Première Instance (TPI) de Mamou.

Le chauffeur, Mamadou Billo Diallo, a été reconnu coupable des faits d’homicide, coups et blessures involontaires et délit de fuite. Il écope d’une peine de 7 ans de prison ferme. Il es également condamné au paiement de la somme de 100 millions de francs guinéens d’amende, mais aussi l’annulation de son permis de conduire et l’interdiction de délivrance d’un nouveau permis pendant une période de 5 ans.

Sur l’action publique, le président du TPI de Mamou, Sidiki Kourouma, le condamne au paiement de 500 millions GNF à la famille du défunt et 5 millions 530.000 francs guinéens à la famille du second gendarme qu’il avait touché, Labilé Haba, actuellement hospitalisé à Conakry.

Pour rappel, c’est le mardi 16 mai dernier, que Mamadou Billo Diallo chauffeur de minibus, en provenance de Mandiana pour conakry, a marché sur les deux gendarmes (Sâa Ismael Irandouno et Labilé Haba) qui cherchaient à l’immobiliser au poste de contrôle de Bagataye dans la sous-préfecture de Saramossaya.

A la barre, l’accusé Mamadou Billo Diallo avait plaidé coupable des charges retenues contre lui, avant de soutenir ne l’avoir pas fait à volontier. « Dans la course, les deux gendarmes à bord d’une moto m’ont dépassé et sont tombés devant moi. Etant en excès de vitesse, je n’ai pas pu maîtriser mon véhicule», s’était-il défendu.

Dans son réquisitoire, le procureur Sidiki Camara avait requis 10 ans de prison ferme contre l’accusé et le paiement de 15.000.000 GNF d’amende.

Depuis Mamou, Alpha Mamoudou Barry pour Mosaiqueguinee.com

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top