A LA UNE

Code électoral amendé : L’avis de la Cour Constitutionnelle, pourrait tomber cette semaine

La Cour Constitutionnelle, devrait rendre dans la semaine en cours, son avis sur le texte de code électoral amendé, adopté à l’assemblée nationale au mois de Février dernier, transmis à elle par les soins du président Alpha Condé. Après un gros retard, certes !

De sources proches du palais présidentiel, l’institution dirigée par Kélèfa Sall, ne serait plus qu’à donner le coup de fion à l’arrêt qu’elle doit rendre à propos.

« Tout porte à croire que d’ici la fin de cette semaine, sinon au milieu de celle-ci, l’avis de la cour constitutionnelle devrait être connu… », nous a confié au téléphone, notre source.

Selon des indiscrétions qui ont fuité du grand bâtiment abritant l’institution, la cour pourrait simplement constater l’inconstitutionnalité du texte, soumis à son appréciation.

Ce qui sonnerait comme une cuisante tuile pour les deux grandes formations du landerneau politique guinéen, en l’occurrence, le RPG-Arc-en-ciel et l’UFDG, qui ont porté à bouts de bras, ce projet, en votant en sa faveur, malgré l’opposition d’une frange importante de la classe politique et de la société civile.

Justement, si ce scénario venait à se produire, ce serait une grande victoire pour tout le front qui s’était constitué et qui s’est opposé à l’adoption dudit texte.

Il faut rappeler qu’au terme du code électoral amendé, les conseils de districts et de quartiers, devraient être constitués au prorata des résultats issus des élections communales. Ce qui, de facto, écarte la possibilité de tenue d’élections directes, à ce stade.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top