A LA UNE

BPN du RPG-Arc-en-ciel : Le complot rampant contre Ibrahima Kalil Kaba (Billet)

Des obscurantistes au sein de l’establishment du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, en total déphasage avec les mutations des temps modernes, ont juré devant leurs grands Dieu de s’offrir la tête du jeune ministre Directeur de cabinet à la présidence de la république, M. Ibrahima Kalil Kaba.

On sait d’ordinaire que nombreux au sein de l’arrière-garde ringarde et dépassée du BPN du parti présidentiel, avaient de l’aversion, voire une haine viscérale pour le jeune cadre dont le seul crime est d’être intelligent, compétent, d’avoir fait de brillantes études et surtout de bénéficier d’une confiance du président Alpha Condé, telle qui ne s’offre pas à qui le veut, mais à qui le mérite ;

On sait, de tout le temps, qu’ils avaient essayé d’abondance plans sataniques pour l’abattre, en vain, tout y passa, y compris les sortilèges de tout acabit ;

Qu’ils avaient inventé de bric et de broc tant et tant de fariboles et de carabistouilles, dans le seul dessein sordide de l’accabler, de le couler auprès du président en le couvrant de tous les sept péchés capitaux d’Israël, en vain ;

C’est donc de guerre lasse d’avoir tout essayé sans avoir réussi à lui porter leur coup de Jarnac, sans avoir réussi à lui faire la peau ainsi qu’ils ont toujours planifié les complots à n’en pas finir, montés de toutes pièces, contre le jeune Lilou, qu’ils ont décidé désormais de l’atteindre autrement, par des artifices politiques.

Leur nouveau plan machiavélique, décidé au cours d’une première réunion sécrète tenue ce samedi 17 juin  Conakry, dans un endroit tenu secret, c’est de vouloir évincer le jeune loup aux dents bien viciées, de son poste de Directeur de cabinet de la présidence de la république, au motif que ce poste reviendrait de droit à quelqu’un du Bureau politique du RPG-Arc-en-ciel.

Pour ce faire, il faut réunir deux choses : de nouvelles fausses accusations pour continuer à l’accabler et un nom à proposer au président Alpha Condé pour le remplacer à ce poste.

En effet, leur procédé consiste désormais à accuser le ministre Ibrahima Kalil de ne travailler que pour son compte personnel et pour le président Alpha Condé, donc de ne point avoir d’attention pour le parti.

C’est pourquoi, ils proposeront lorsqu’ils auront fini d’échafauder leur fameux plan destiné à évincer Lilou, de faire nommer Sarn Mady Touré, ex ministre, actuel ambassadeur de la Guinée au Canada, au poste auquel ils sont bien décidés à faire nommer quelqu’un issu du sérail. Foutaise !

Comme s’il était écrit quelque part que ce poste revenait de facto, de droit au Bureau politique du parti au pouvoir !

Face à de tels agissements, les premières escarmouches sont venues de l’aile jeune même du parti, qui depuis, ont pris d’assaut les réseaux sociaux, pour tomber à bras raccourcis sur les conspirateurs et par la même occasion redit tout leur attachement à la personne du ministre Lilou dont ils ont salué à profusion de posts et de commentaires, la compétence, le dévouement pour la patrie et la probité morale.

Pendant ce temps, on apprend que son Excellence Saran Mady Kaba, aurait joint le ministre Kalil avec qui il file le meilleur des cotons pour se démarquer de cette entreprise satanique, déclarant n’en avoir pas été consulté ni associé à la démarche.

Mais ce n’est pas le moins du monde ce qui préoccupe les planificateurs connus et ceux tapis dans l’ombre, sous les lambris dorés du palais Sékoutoureya, de ce coup d’âne, heureusement voué à l’échec.

En définitive, le plan démoniaque de ces obscurantistes, misanthropes devant l’Eternel, étant démasqué, on sait à présent, de science certaine que ce plan finira forcément, en eau de boudin, donc connaitra un enterrement de première classe.

A bon entendeur, salut !

Ibrahima Sory Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top