A LA UNE

Lutte contre le terrorisme : Idriss Déby menace de retirer des troupes Tchadiennes

C’est une annonce effrayante que vient de faire le Président Tchadien lors d’une interview accordée à trois journalistes de médias français dont Radio France Internationale  (RFI).

“Nous sommes arrivés au bout de nos limites… Je pense que l’idée est en étude au niveau du gouvernement. Nous estimons que l’année 2018 va être très déterminante… Si la situation devrait continuer, le Tchad ne serait pas en mesure de garder autant de soldats à l’extérieur de son territoire. Ne serait-ce que progressivement, une partie de ses soldats seront obligé de regagner le territoire national”, a déclaré Idriss Déby Itno.

“On ne peut pas faire les deux à la fois. Être dans le G5 et avoir en même temps des forces tchadiennes d’un autre côté sur le même théâtre, c’est impossible, on ne peut pas le faire”, a ajouté Idriss Déby.

L’Union européenne annonce une enveloppe de 50 millions d’euro d’aide, mais Idriss déby déclare que cela n’empêcherait pas son pays de retirer une partie de ses troupes dans les pays où celles-ci interviennent en Afrique.

“Je ne peux pas croire que l’armée Tchadienne soit bonne au Mali et mauvaise en république Centrafricaine”, a répondu le Président par rapport aux accusations d’exaction portée contre des soldats de son pays en Centrafrique.

Pour Idriss Déby, les soldats du Tchad présents dans ce pays serait victime de la jalousie de certaines nations qui, n’auraient pas été neutres dans la gestion de la gestion de cette crise.  Qui a armé les anti-balaka ? s’est  interrogé le président.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top