Actualités

Projet de Filets Sociaux Productifs : Plusieurs ménages bénéficient de transferts d’argent à l’intérieur du pays

Dans le cadre d’une de ses composantes, en l’occurrence, les transferts monétaires non conditionnels en faveur des ménages pauvres dont les enfants sont exposés au risque de malnutrition et d’abandon scolaire, le ‘’Projet de Filets Sociaux Productifs », vient d’engager des paiements au bénéfice de ménages pré-ciblés dans certaines localités du pays. L’opération s’étendra du 24 juin au 05 Juillet 2017.

Ainsi, à travers ses points focaux établis aux quatre coins de la Guinée et sous la supervision de quatre missions dépêchées pour la cause, environ 7000 ménages, se trouvant dans des localités reculées, le plus souvent enclavées, bénéficient d’une remise d’enveloppe de 720.000 francs guinéens, chacun.

C’est le cas du district de Fadou, situé à 25 kilomètres de Kouroussa, où 43 ménages dont pour certains les chefs de ménage sont morts, laissant des enfants à la charge d’une mère sans activité, pour d’autres dont les chefs de ménage n’arrivent plus à exercer des activités champêtres ou autres petits commerces, ont bénéficié de cette somme.

Le choix de ces ménages est le résultat d’un dispositif de ciblage piloté par des pairs éducateurs recrutés à cet effet. Au même moment, d’autres districts du pays, notamment de la haute Guinée, bénéficient de la même opération.

Ainsi le sous-préfet de Koumana, M. Kemoko Camara, le représentant du préfet de Kouroussa, M. Sangban Kourouma, et le président du district de Fadou, M. Lanciné Traoré, se sont dit heureux au nom de leurs populations bénéficiaires, de recevoir cette aide directe pour les familles qui souffrent dans les villages de la Guinée.

Ils ont salué le Projet de Filets Sociaux Productifs et le Gouvernement Guinéen pour ce genre de partenariat dont l’effet est directement ressenti à la base.

Et selon la Responsable Communication du Projet de Filets Sociaux Productifs, Aïssatou Bah, ce projet, à travers cette composante, vise à développer le capital humain et réduire la pauvreté en transférant de l’argent aux personnes vulnérables en vue de leur permettre de sortir de la misère quotidienne, et à se prendre en charge.

En outre, ses collègues de la mission, notamment M. Mountaga Drame (Responsable des Bases de données) et Mme Aissatou Thiam(responsable des animations Communautaires), Fatoumata Kadiatou Sidibé (Pair éducatrice  à Fadou), ont mis l’accent auprès des bénéficiaires, sur l’utilisation efficiente des montants mis à leur disposition.

Il faut rappeler que cette opération de transferts monétaires en faveur des ménages se trouvant à plusieurs kilomètres des chefs-lieux, est rendu possible et fiable avec un partenariat entre les filets sociaux Productifs et le Crédit Rural de Guinée.

Et cette première opération du genre sera suivie d’autres selon les responsables du projet.

Depuis Kouroussa, Mamadou Oury DIALLO pour mosaiqueguinee.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top