Actualités

Bicéphalisme à la CENI : Lansana Diawara favorable à la dissolution de l’Institution

La tension qui prévaut au sein de l’Institution en charge des élections en Guinée, occupe toujours l’espace public. Ce vendredi 07 juillet, le président de RECIPROC-GUINEE, une plateforme de la société civile, a donné son point de vue. Pour Lansana Diawara, contacté par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, ce bicéphalisme au niveau de la CENI ne profite pas au pays.

«C’est quelque chose qui ne peut pas continuer», a-t-il dit en introduction.  «Pour amoindrir les tensions politiques dans le pays, le Président de la République doit prendre ses responsabilités en tant que garant de nos textes et lois, et dissoudre cette CENI», tranche ensuite Lansana Diawara.

Poursuivant, il souligne que «l’article 17 de la loi régissant la CENI, qui autorise la destitution du Président de l’institution, a des insuffisances, puis qu’il ne dit pas dans quelle circonstance il faut passer à cette destitution. Par contre, le président de la République peut dissoudre n’importe quelle institution dans notre pays».

il appellera ensuite l’ensemble des acteurs politiques à adhérer à l’idée de  destitution de la CENI. Ceci, dit-il,  pour sauver la démocratie et le processus électoral en cours.  

Cette situation  qui prévaut au sein de la CENI est le fruit d’un échec de management dont tous les commissaires sont coupables, vous dira cet acteur de la société civile qui siège aujourd’hui au Conseil Economique et Social (CES).

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top