Actualités

Mamou : l’homme qui a tué sa petite amie à Dalaba succombe à ses blessures

L’information a été confirmée par une source médicale, Boubacar Bah  dit « Layli », qui s’est récemment rendu coupable du meurtre de sa petite amie à Dalaba, a rendu l’âme à l’hôpital régional de Mamou où il était hospitalisé depuis samedi.

Le vendredi 7 juillet dernier, dans le quartier Tangama, Boubacar Bah avait, pour des raisons non encore élucidées, administré 3 coups de poignard à sa petite amie Yayé Bobo Bah, âgée d’une trentaine d’années.

Le lendemain, ayant été informée du décès de Yayé Bobo Bah, la population de Tangama est massivement sortie pour venger la victime.

C’est alors que le fugitif a opté mettre fin à ses jours pour éviter de subir une vindicte populaire. Il a enfoncé un couteau dans son ventre.

Admis d’urgence à l’hôpital régional de Mamou samedi dernier, Boubacar Bah a finalement succombé de ses blessures hier dimanche aux environs de 15h.

Selon nos informations, le corps a été remis à sa famille. Mais d’après une source médicale, personne ne s’est encore présentée pour le récupérer à la morgue.

La même source nous apprend que des membres de la famille de Yayé Bobo Bah seraient venus ce matin à l’hôpital, vérifier si Boubacar Bah a effectivement rendu l’âme.

Alpha Mamoudou Barry, Mamou pour Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top