Région

Coopération Guinée-Nations unies: l’hôpital régional de Kankan sous les projecteurs d’une mission conjointe

Au terme de la première phase de son programme d’assistance à la Guinée, le Système des Nations Unies veut s’assurer du niveau d’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables notamment dans la région administrative de Kankan.

Ce mardi 11 juillet, une mission conjointe, composée de cadres techniques du gouvernement guinéen et du Système des Nations Unies, a été reçue à l’hôpital régional de Kankan.
Elle y a effectué une visite guidée au centre d’incinération des déchets biomédicaux, à la maternité, à la pharmacie, à l’imagerie médicale et au centre de prise en charge des fistules. « Nous sommes très satisfaits du Système de gouvernance mis en place à l’hôpital régional de Kankan», a déclaré El Idrissa SOUARE, Chef du bureau UNICEF pour la zone Est à Kankan.

Un exploit que la mission souhaite instaurer dans les autres domaines d’intervention du SNU en Guinée. Mais pour Dr. Fodé KEITA, Directeur dudit établissement hospitalier, les chantiers à conquérir dans sa structure sont énormes : « Aujourd’hui notre souci c’est d’abord comment aménager la cour de l’hôpital car en saison des pluies, c’est la boue un peu partout tandis qu’en saison sèche c’est la poussière. Nous avons engagé 45 techniciens de surface pour maintenir nos locaux et la cour dans un état remarquable mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. La deuxième chose, c’est que nous avons besoin de renforcer l’approvisionnement en eau à travers un nouveau forage et un château d’eau de grande capacité. Et enfin, la troisième difficulté, c’est comment trouver des panneaux solaires. Actuellement nous avons un générateur qui consomme 20 litres par heure, chaque mois rien que pour le carburant nous dépensons entre 40 et 45 millions de francs guinéens », a-t-il expliqué.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi des résultats obtenus dans la  mise en œuvre du premier cycle quinquennal 2013-2017 du programme d’assistance du Système des Nations Unies en faveur des secteurs de développement de la Guinée.

Les experts ont deux semaines pour sillonner ensemble des services concernés par le programme dans les préfectures de Kankan, Siguiri, Mandiana et Kouroussa. Cela, en attendant le lancement par le SNU du deuxième cycle quinquennal 2018-2022.

Mamadi CISSE, Correspondant régional de Mosaiqueguinee.com  à Kankan

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top